Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Filière karité : La BAD soutient l’Union Ragoussy

La Banque africaine de développement (BAD) a soutenu les producteurs burkinabè de karité dans le but de leur permettre de tirer encore de bénéfices de leur production. Un appui salué par les acteurs de la filière. L’intervention de la Banque africaine de développement a permis de former une centaine d’organisations.

La filière karité burkinabè produit 400 000 tonnes d’amandes de karité par an. Les revenus des exportations de la filière se chiffrent à 61,8 millions de dollars soit environ 34 332 971 460 de FCFA en 2019 selon la BAD. L’union Ragoussy, située à 25km de Ouagadougou, a bénéficié d’un don en équipement, afin de mieux produire.

« On a été doté d’une chaîne de production complète, concasseurs, barattes, torréfacteurs, moulins et filtres, ces équipements vont nous permettre d’avoir un produit fini de qualité. », confie la coordonnatrice de l’union de coopératives, Caroline Diallo. L’union regroupe 1 471 membres, toutes des femmes. Le projet a permis le développement de la filière en termes de renforcement de capacité, de valeur de commercialisation et de marketing, et de façon de faire valoir notre qualité sur le plan international a-t-elle souligné.

Toutefois pour les producteurs, les difficultés restent énormes. C’est ce que déplore Caroline Diallo : « La difficulté majeure reste la commercialisation. Nous avons des clients, certes, mais ce n’est pas suffisant. Il faut dire que les femmes sont payées à la tâche. Donc, plus nous avons des commandes et plus ces femmes peuvent travailler. »

Les différents groupements mettent également sur les marchés des produits dérivés comme du savon et des pommades à base de karité pour les cheveux et le corps à base de karité.

Le karité est le troisième produit d’exportation au Burkina Faso. Les revenus des exportations de la filière sont passés de 52,7 millions de dollars environ 29 277 469 190 de F CFA en 2016 à 61,8 millions de dollars soit environ 34 332 971 460 de FCFA, grâce à la BAD.

Juste Bancé (Collaborateur)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.