Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Fidelis Finance couve la Pédiatrie Charles de Gaulle

En marge de son conseil d’administration annuel, Fidelis Finance a remis, mercredi 29 mars des couveuses, d’une valeur de 24, 75 millions de FCFA au centre hospitalier Universitaire pédiatrique Charles-de- Gaulle. C’est le président du conseil d’administration du leader burkinabè du crédit-bail, Brahim Anane qui a procédé à la remise de ce don avant de visiter cet hôpital spécialisé dans la prise en charge de l’enfant.

SUR LE MEME SUJET...
Après l’hôpital Sanou-Souro de Bobo-Dioulasso en janvier dernier, c’est au tour de la pédiatrie Charles-de-Gaulle de recevoir l’expression de la solidarité de l’établissement financier à caractère bancaire, Fidelis Finance. Alors qu’elle tenait son conseil d’administration, Fidelis Finance n’a pas occulté le social. Visite de courtoisie à sa Majesté le Mogho Naaba Baongo.
Celui-ci a d’ailleurs remercié ses hôtes tout en manifestant un grand intérêt pour le coeur de métier de l’institution, à savoir le financement des moyens de production des entreprises, et in fine pour le développement économique et social du pays.
Puis, les administrateurs avec à leur tête, le PCA en personne, Brahim Anane, l’administrateur -directeur général, Abdoulaye Kouafilann Sory et le personnel sont allés les bras chargés de cadeaux à la pédiatrie Charles-de-Gaulle.
« Sanou-Souro » aura ses couveuses, annonce Fidelis
Entreprise citoyenne, l’établissement dirigé par l’homme d’affaires, Abdoulaye K. Sory fait de la santé une priorité, raison pour laquelle elle multiplie les gestes dans ce sens. En janvier déjà, l’hôpital Sanou Souro de Bobo-Dioulasso avait reçu du matériel médical pour offrir aux patients de meilleures conditions d’accueil et de prise en charge. Le don de couveuses à la pédiatrie Charles-de-Gaulle s’inscrit dans cette vision et s’élève à 24, 75 millions de francs CFA. Et ce n’est pas tout, elle annonce que le centre hospitalier public de la capitale économique aura également ses couveuses.
Un geste salué par le directeur général de l’établissement public de santé , Malick Djebré. Il a expliqué à ses convives que ce centre sanitaire est dédié exclusivement à la prise en charge des enfants malades de 0 à 14 ans. Il doit faire face à des défis en terme de capacité d’accueil ou d’équipements qui necessitent d’être renouvelés ou renforcés. M. Djebré a ainsi exprimé la gratitude des autorités sanitaires du Burkina Faso à l’endroit de Fidelis Finance pour le don de couveuses qui selon lui, contribue grandement à la prise en charge des nouveau-nés prématurés. Ce qui permet ainsi de sauver des vies.
Un geste qui vient du coeur
Quant au président du conseil d’administration , il a loué les efforts consentis par le personnel de l’hôpital, qui, malgré des conditions difficiles, s’évertue à prendre en charge l’enfance. Selon l’administrateur-directeur général de Fidelis Finance, Abdoulaye Kouafilann Sory, ce geste vient réellement du « cœur », car « le président du conseil d’administration ainsi que les administrateurs de la société, sont très sensibles aux questions touchant la santé, en général et, à celle des enfants, en particulier ». Pour lui, bien que sa société exerce dans le domaine des finances, elle a un devoir de contribuer à la préservation de la santé.
Après la cérémonie de remise de couveuses, la délégation de Fidélis Finance a visité le nouveau centre de néonatalogie en cours de construction. Selon les explications du Pr Diarra Yé , chef de service de la pédiatrie médicale, ce joyau sera le plus grand centre de néonatalogie au Burina Faso en termes de capacité d’accueil et de prise en charge des nouveau-nés. Cette visite a permis à la délégation de Fidelis Finance de découvrir le plan architectural du bâtiment et des activités qui s’y mèneront. Visiblement ému par l’ampleur du projet, Brahim Anane, a, dans un élan spontané de solidarité, décidé d’offrir 2 millions de FCFA.

Kouza KIENOU
(Collaborateur)

sidwaya

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles