Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Etats Unis : Plus de 55 milliards de FCFA pour renforcer la résilience au Burkina

Le 04 juillet 2015, l’ambassadeur des Etats Unis au Burkina Faso, Tulinabo Mushingi et ses invités de marque ont commémoré le 239ème anniversaire de l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique. Le diplomate a saisit l’occasion pour réaffirmer le soutien de son pays à la transition. Il a dans le même temps annoncé d’importants investissements américains au Burkina Faso.

Membres du gouvernement, membres du corps diplomatique, présidents d’institutions, membres des forces de défense et de sécurité, acteurs des différents secteurs d’activités,… Tout ce beau monde a répondu à l’invitation de l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, le Dr Tulinabo Mushingi. 239 ans après le 04 juillet 1776, il fallait marquer l’événement d’une pierre blanche. L’ambassadeur n’a donc pas raté l’occasion pour vanter les mérites de toutes les personnes qui se battent contre l’oppression et pour la liberté et la dignité humaines. En ce sens, il encourage les Burkinabè à consolider leur expérience démocratique en organisant les élections du 11 octobre prochain dans « la non-violence, le respect des lois et procédures, et l’acceptation des résultats du scrutin par tout le monde ».

Sur le plan économique, l’ambassadeur salue la « coopération fructueuse et croissante » entre les Etats Unis et le Burkina Faso. Cette coopération est manifeste dans les domaines de la défense, de la sécurité, de la santé, du développement économique, de la bonne gouvernance,… A titre illustratif, les USA ont injecté plus de 36 milliards de FCFA dans le secteur de la sécurité en 05 ans. Dans le même domaine toujours, un groupe d’experts anti-terroristes forme actuellement le 25e Régiment Parachutiste Commando burkinabè. Les trois bataillons burkinabè déployés pour les opérations de maintien de la paix de l’ONU au Mali et au Darfour bénéficient en outre du soutien technique et financier des Etats-Unis.

580 millions pour une nouvelle Assemblée

Sur le plan sanitaire, grâce à l’appui des Etats Unis, le Burkina Faso enregistre une baisse de 40% des décès liés au paludisme. La contribution des USA à la lutte contre le paludisme connaitra une hausse de 7 milliards de FCFA à partir de cette année. Les USA mobiliseront également 15,5 milliards FCFA pour prévenir les risques potentiels de maladies infectieuses au Burkina Faso. Sur la période 2015-2017, le pays de l’oncle Sam projette d’injecter plus de 55 milliards de FCFA dans l’économie nationale dans le cadre du programme Résilience au Sahel (RISE).

Tous ces investissements ne seront profitables au pays que dans un climat politique apaisé. Pour ce faire, les Etats Unis soutiennent la CENI, les partis politiques, et les acteurs de la société civile avec un montant de plus de 1,5 milliards de FCFA, afin de promouvoir un environnement électoral pacifique. Sur le plan politique toujours, l’ambassadeur annonce le lancement d’un nouveau programme avec un investissement initial d’environ 580 millions de francs CFA, en vue de créer une Assemblée Nationale forte et démocratique au Burkina Faso.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles