Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Etat-secteur privé : La CCI BF « implore » le ministère de l’économie à propos du traitement diligent des factures des entreprises privées

La Chambre Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a reçu la visite du Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFID), Lassané Kaboré. Une visite de courtoisie qui a servi de cadre d’échanges entre celui-ci et les acteurs du secteur privé.

Des sujets évoqués, l’on retient principalement, le traitement diligent des factures des entreprises privées, la finalisation de l’étude sur la fiscalité, la relance des activités de la commission nationale de la fiscalité, la meilleure prise en compte de la sous-traitance dans la commande publique, et la relecture de la loi sur les partenariats public-privé.

Par ailleurs, d’autres préoccupations ont été exposées par les représentants du secteur privé relatives à l’accompagnement des PME, à l’organisation du commerce, à la concurrence déloyale, à la fraude, aux tracasseries douanières, aux difficultés liées à l’enregistrement des marchés publics. Le Ministre et l’ensemble de ses collaborateurs, ont promis de tout mettre en œuvre, dans les limites de la réglementation, pour un rayonnement du secteur privé. Il a également confié que des rencontres sectorielles seront initiées avec les différentes corporations sur leurs préoccupations spécifiques.

A l’occasion, une convention de concession pour la gestion des aspects opérationnels du régime d’édition et de sécurisation des factures normalisées a été signée entre le MINEFID et la CCI-BF. La convention vise à concéder à la chambre de commerce, la gestion de la procédure d’édition, de sécurisation et de distribution des factures normalisées, la gestion de l’approvisionnement et de la distribution des stickers pour les factures normalisées. Elle permettra également aux différents contribuables de disposer d’un large réseau de distribution des stickers et des factures normalisées.

Les deux institutions envisagent, au cours du premier semestre 2020, l’édition de la facture normalisée pré-imprimée qui va concerner les PME/PMI.

Juste Bancé (Collaborateur)
Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles