Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Entreprises minières socialement responsables, à vos marques…

Les organisations de la société civile réunies au sein du groupe « Rédévabilité » a procédé au lancement de la deuxième édition du Prix RSE des entreprises minières le vendredi 6 mai 2016.

C’est parti pour la seconde édition du Prix Responsabilité sociétale des entreprises minières 2016. Le lancement a eu lieu le vendredi 06 mai 2016 à l’hôtel Royal Beach de Ouagadougou en présence des sociétés minières, des organisations de la société civile, de l’administration des mines et de la presse.
Ce prix est l’initiative du Groupe de plaidoyer Rédévabilité qui regroupe des organisations de la société civile à savoir le Réseau Africain d’Information et de Formation, l’Association pour la Promotion des Œuvres Sociales, le Centre de Suivi et d’Analyse Citoyens des Politiques publiques et le Cadre de Concertation des ONG et Associations actives en Education de Base. Il vise à récompenser les sociétés minières qui se seraient distinguées au cours de l’année par leur contribution à promouvoir l’humain dans ses activités.
Le président du groupe Rédévabilité Daniel Da Hien, justifie leur engagement par le souci de contribuer à valoriser les initiatives des compagnies minières et à les accompagner dans leurs actions de développement humain durable au Burkina Faso. Il a rappelé que le PRIX RSE est ouvert aux sociétés minières en exploitation, en construction et en exploration.
Le jury composé de 6 personnes, issues du secteur minier, de la société civile du monde des médias et des structures chargées des questions de développement, aura la lourde tâche d’examiner les dossiers des sociétés minières candidates pour désigner laquelle d’entre elles remplacera SEMAFO, lauréate au Prix RSE 2015.
Le coup d’envoi de la compétition a été donné par Inna GUENDA SEGUEDA, représentant le président de la Chambre des Mines, Patron de la cérémonie. Elle a félicité les initiateurs du Prix RSE et rappeler que pour la Chambre des Mines, la société civile par cette initiative joue son rôle de contrôle et d’interpellation. Selon elle, ce prix est une invite lancée aux sociétés minières à mieux contribuer à préserver l’environnement et se positionner comme un acteur de développement socio-économique des populations.
Avec ce coup d’envoi, la balle est désormais dans le camp des sociétés minières qui ont jusqu’au 6 juin pour déposer leur dossier de candidature.

chambredesmines.bf

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles