Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Entreprises : Manager par l’innovation

Dans une situation d’extrême concurrence, les entreprises doivent nécessairement disposer de stratégies d’innovation. Comment peuvent-elles s’y prendre ?

Au risque d’être rapidement dépassé dans un marché global, innover est devenu une activité stratégique pour l’entreprise, notamment dans le contexte de développement durable. Innover, c’est d’abord rester compétitif. En quoi consiste d’ailleurs le management de l’innovation ?Il s’agit de l’ensemble des actions conduites et des choix effectués par une entreprise pour favoriser l’émergence, décider du lancement, et mener à bien ses projets d’innovation. Or, l’innovation ne peut plus se faire dans l’entreprise de manière isolée. Les entreprises ont tout intérêt à coopérer avec d’autres ou avec des centres de recherche. Le processus de développement de la capacité d’innover de l’entreprise se déroule sur deux plans : la définition de la politique et de la stratégie d’innovation de l’entreprise, l’implantation d’un modèle d’organisation conçue spécifiquement pour créer et innover. La politique d’innovation s’inscrit dans l’ensemble du système d’innovation de l’entreprise. Elle consiste à mobiliser l’ensemble des ressources techniques (recherche & développement) et humaines (management des compétences) afin d’introduire efficacement sur le marché de nouveaux produits (biens ou services) ou de nouveaux procédés. La réussite de la politique d’innovation nécessite un environnement interne, ouvert sur la nouveauté, et un environnement externe à la fois favorable et protecteur.

Le développement d’une stratégie d’innovation

Une stratégie d’innovation permet d’identifier les champs prioritaires d’innovation de l’entreprise et favorise la production d’idées en fonctions d’objectifs à atteindre. Elle a pour but de répondre aux besoins et attentes de sa clientèle, d’améliorer ses façons de faire et son niveau de performance et de se différencier de ses compétiteurs. La stratégie comprend notamment les objectifs (résultats à atteindre), les marchés cibles, les formes prioritaires d’innovation, les choix de technologies et de procédés et la stratégie face à la propriété intellectuelle. Claire et mobilisatrice, la stratégie d’innovation sert à analyser les énergies consacrées à l’innovation et permet à l’entreprise d’être proactive plutôt que d’être contrainte à réagir aux opportunités d’innovation qui surgissent souvent de toutes parts. Il existe deux manières de réussir en innovation : “bien développer les projets” et “développer les bons projets”. La gestion de portefeuille de projets cherche à s’attaquer à cette dernière. La mise en place d’une pratique de gestion du portefeuille de projets d’innovation permet de bien cibler les enjeux stratégiques sur lesquels l’entreprise veut se concentrer et lui permet de focaliser ses ressources sur les projets les plus porteurs.

Le développement d’un projet d’innovation

L’augmentation des coûts de développement et la réduction du cycle de vie des innovations exercent une pression de plus en plus forte sur les entreprises. C’est pourquoi l’entreprise se doit de constamment améliorer sa capacité à bien développer les projets qu’elle sélectionne. La mise en place d’un processus rigoureux de développement d’innovation est bien souvent l’action la plus significative qu’une entreprise puisse faire pour améliorer sa performance à transformer efficacement des idées en nouveaux produits, nouveaux services ou nouveaux procédés. Un processus de développement performant peut permettre de diminuer les coûts de développement des projets et les temps de cycle de l’ordre de 25% à 50%. De plus, ce processus contribue significativement à améliorer la qualité des produits, services et procédés développés. L’entreprise doit aussi œuvrer à la mise en place d’une culture d’innovation favorisant l’éclosion du potentiel créatif des partenaires internes et externes de l’entreprise. Pour favoriser cette culture, l’entreprise doit démontrer des comportements et attitudes propices à l’application de sa politique d’innovation, c’est-à-dire : afficher une attitude positive face aux risques, posséder une bonne synergie interne et externe, démontrer une volonté ferme d’innover, s’ouvrir sur l’extérieur et mettre en place une structure qui supporte l’innovation.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles