Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Entreprises de restauration : Pour le renforcement des capacités des acteurs

Le ministère de la Culture et du tourisme a initié une formation au profit des restaurateurs du Burkina. Après avoir formé ceux de Ouagadougou le 27 avril 2015, ceux de Bobo Dioulasso le 29 avril dernier, ceux des 11 autres régions ont vu leurs capacités renforcées ce 14 août 2015 à Ouagadougou. C’est le secrétaire général du ministère de la culture et du tourisme, Désiré Ouédraogo, qui a présidé la cérémonie d’ouverture.

Les restaurateurs des 11 régions du Burkina, excepté ceux de Ouagadougou et de Bobo- Dioualasso, étaient réunis à Ouagadougou le 14 août 2015. L’objectif de la rencontre était de les informer sur la réglementation en vigueur au Burkina dans le domaine de la restauration. Car, a estimé le Secrétaire général du ministère de la culture et du tourisme, Désiré Ouédraogo la restauration constitue un maillon très important de l’industrie touristique. C’est d’ailleurs pourquoi, a t –il dit, le département de tourisme a jugé nécessaire d’alléger considérablement les conditions afin que le maximum d’entreprise de restauration puisse obtenir l’autorisation d’exploiter et exercer ainsi légalement. A cet effet, a-t-il poursuivi, le ministère de la culture et du tourisme a lancé une opération de délivrance d’autorisation d’exploiter aux restaurateurs du Burkina qui s’est déroulée du 6 au 31 juillet 2015. « La réaction des promoteurs a été très positive et je puis vous dire que nous avons réceptionné plus de 70 dossiers de demande d’autorisation d’exploiter. Cette opération a été prolongée jusqu’au 21 août 2015 », s’est –il réjoui.

resto2Des statistiques disponibles auprès de l’observatoire national du tourisme, a-indiqué Désiré Ouédraogo, il ressort que 120 restaurants ont généré plus de 14,8 milliards de F CFA en 2013. En rappel, les restaurateurs de Ouagadougou ont vu les compétences de renforcer le 27 avril 2015. Quant à leurs collègues de Bobo Dioulasso, ils ont été formés le 29 avril dernier.

Mounbarak SILGA
Ecodufaso/groupe ecodafrik

Légende
1- Officiels et organisateurs ont jugé la formation opportune
2- Venus de 11 régions du Burkina, ils ont été formés sur la réglementation dans le domaine de la restauration

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles