Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Entrepreneuriat et autonomisation économiques des jeunes : Salifo Tiemtoré et le Fonds Khalifa D’Abu Dhabi signent des documents de 6 milliards à cet effet

Un programme de développement au profit des micros, petites et moyennes entreprises au profit des jeunes du Burkina Faso

(Ouagadougou, 4 janvier 2020) – Le Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiemtoré et Son Excellence Monsieur Hussain Al Nowais, président du Conseil d’administration du Fonds Khalifa pour le développement d’Abu Dhabi, ont paraphé ce mardi en début d’après-midi à Ouagadougou, les documents-cadres du programme de développement des micros, petites et moyennes entreprises au profit des jeunes du Burkina Faso.

Ces documents portent sur un prêt de 10 millions de dollars (environ 6 milliards de FCFA) au taux de 2%, remboursable en 22 ans avec un différé de 5 ans. Ils sont la conséquence du mémorandum d’entente signé le 28 janvier 2020 à Abu Dhabi, en marge de la visite d’amitié et de travail aux Emirats Arabes Unis de Son Excellence Monsieur le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.
Ces fonds sont destinés à favoriser la création d’emplois, et ce en cohérence avec l’objectif stratégique de l’axe 2 du Plan national de développement économique et social (PNDES), à savoir : « la promotion de l’emploi décent et de la protection sociale pour tous, y compris les jeunes et les femmes ».

Selon le Ministre Salifo Tiemtoré, ces fonds vont permettre de financer 7 307 projets et créés 20 573 emplois. Ils couvriront toutes les 13 régions du Burkina Faso, et répartis à part égale entre les jeunes hommes et les femmes, tant du milieu urbain que du milieu rural, a dit Monsieur le Ministre. Cette enveloppe sera gérée par les trois fonds nationaux de financement que sont le Fonds d’appui à la promotion de l’emploi (FAPE), le Fonds d’appui aux initiatives des jeunes (FAIJ) et le Fonds d’appui au secteur informel (FASI), a-t-il précisé.

Pour Son Excellence Monsieur Hussain Al Nowais, le Fonds Khalifa pour le développement a pour objectifs, entre autres, d’encourager l’entrepreneuriat des jeunes hommes et des femmes, de responsabiliser la jeunesse et aussi de mettre les jeunes à l’abri du terrorisme. Il a souligné qu’une rencontre pourrait se tenir chaque année à Abu Dhabi entre les jeunes entrepreneurs modèles et leurs homologues des Emirats Arabes Unis pour un partage de bonnes pratiques.

DCPM/MJPEJ

Annonce publicitaire