Connecte-toi avec nous

Développement

   |

ENTREPRENARIAT FEMININ : Les 5 nouveaux visages d’entrepreneures qui défient les codes au Burkina Faso

L’entreprenariat féminin est une réalité au Burkina Faso. Ce secteur connait ces dernières années une croissance significative. Toute chose qui laisse penser que les femmes ont rompu avec leur rôle d’autrefois qui était celui d’une bonne ménagère. On trouve aujourd’hui dans tous les secteurs d’activités des femmes chefs d’entreprises. On compte environ 51 580 entreprises (2012) toute tendance confondue. Les femmes s’orientent de plus en plus vers ce secteur. Elles sont propriétaires de près de 4 527 entreprises réparties dans des domaines divers : la transformation, les BTP, le commerce, le service, l’éducation, la santé, la restauration.

A l’orée de la Journée Internationale des Droits des Femmes célébrée dans le monde chaque 08 mars, coup de projecteur de 6 ladies burkinabè autant talentueuses qu’ambitieuses et surtout prometteuses.

 

1-    Tyfa Fatimata Konaté, DG de Creads Name

elles-entreprenn

 

A 30 ans et mère de 02 enfants, Tyfa Fatimata Konaté est résolument engagée dans la promotion de l’entreprenariat féminin. Sur Facebook, la page « Elles entreprennent » dont elle est l’initiatrice, se veut une véritable tribune d’expression pour jeunes femmes entrepreneures. Coach en développement personnel et entreprenariat, Directrice Générale de l’Agence de semi-communication Creads Name, Tyfa Fatimata Konaté est passionnée par ce qu’elle fait. A travers conseils, coaching, session de formations, publications diverses, elle incite énormément les femmes à « oser entreprendre ». Pour elle, l’entreprenariat est la clé de l’avenir. Il faut donc s’y engager sans réserve pour tracer ses sillons.

 

2-    Carole Sanhoudi, Promotrice de FEM FASO

femfaso

Créatrice de mode, Mme Carole Sanhoudi a décidé depuis un bout de temps de participer à la promotion du pagne tissé burkinabè, communément appelé Faso Danfani à travers son entreprise FEMFASO. La modernité, les couleurs et le design de ses tenues constituent sa particularité. Lors du dernier Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO), Forum Africallia 2018, auxquels la créatrice a activement pris part, elle a été distinguée 2ème prix spécial de la LONAB dans la confection textile ainsi que 3ème prix d’excellence du Centre Hospitalier Universitaire Blaise Compaoré.

 

3-    Dalila Yaro, Promotrice de « Aidy Pearly »

Dalila-Yaro

Dalila Yaro n’avait pas connu une enfance dorée ni hérité d’une fortune que ce soit. Elle a tracé son propre chemin, après bien des échecs dans son parcours. Alors étudiante en géographie et coopération internationale à l’Université de Montréal, elle consacrait déjà ses heures creuses aux causes humanitaires dans les domaines de l’éducation, la promotion de la femme et la santé. A travers ses expériences de bénévolats dans diverses associations et œuvres humanitaires, sans oublier ses projets de sensibilisation et de collecte de fonds, la jeune femme s’engage dans le social. Depuis 2014, elle a lancé le concours Miss Hivernage Burkina Faso, qui se traduit comme une académie dédiée à l’apprentissage, au développement personnel et communautaire. Le projet ayant rencontré quelques difficultés, n’a pas eu raison de Dalila qui a décidé de créer en 2015, « Aidy Pearls », une marque spécialisée dans la confection de bijoux en perles, inspirée de diverses cultures africaines. En 2016, elle crée l’organisation « Ayina So » qui signifie « Venez à la maison » en langue Dioula, dans le but de créer un espace d’inspiration, d’échange et de partage pour la jeunesse africaine.

 

4-    Mme Aminata Sinka, Promotrice de « Linas Ideas »

Portrait--Aminata-SINKA

Madame Aminata Sinka est une jeune dame entrepreneure burkinabè avec qui l’on ne s’ennuie pas des échanges tellement qu’on en apprend beaucoup en termes d’expérience. Economiste de formation, cette jeune dame très charmante d’à peu près la trentaine d’âge est passionnée de l’entreprenariat. Promotrice de l’entreprise Linas Ideas, Aminata Sinka possède une expérience en entreprise en tant qu’assistante de direction. Métier qu’elle a obtenu après sa licence en économie et gestion avant de se lancer dans l’entreprenariat. Lancée en 2016, à écouter Mme Sinka, Linas Ideas est la réalisation d’un rêve d’enfance traduisant une forte volonté d’affirmation et d’indépendance. Cette boîte située dans le quartier de la patte d’Oie à Ouaga 2000 s’est singularisée dans la borderie numérique. L’entreprise est spécialisée dans le domaine de la personnalisation en broderie numérique du textile, la décoration intérieure personnalisée.

 

5-    Mme Rebecca Soulama, Promotrice de FAM

 

 

Sita-Rebecca-SOULAMA

Rebecca Soulama, est la promotrice de l’Agence de placement de personnel d’aide familiale dénommée Foyer d’Assistance Maternelle (FAM). Cette jeune entrepreneure sociale a développé une idée innovante en vue d’aider de nombreuses femmes actives, l’Agence FAM. Heureuse lauréate 2016, du concours L’OCCITANE pour Elles, l’Agence FAM est un fruit de l’histoire même de cette jeune dame qui, le dynamisme a convaincu plus d’uns.

 

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles