Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Entreprenariat au Burkina : Ouagadougou accueille les premières Journées dédiées à l’entreprenariat social

 

L’incubateur d’entreprises sociales au Burkina Faso, La Fabrique a officiellement lancé le 7 juin 2018, la cérémonie marquant le début des activités des Journées de l’entreprenariat social (JES). C’était sous le parrainage du ministre du Commerce, de l’Industrie, et de l’Artisanat, représenté par son Conseiller technique, Marcel Sinka.

72 heures dédiées aux entreprises sociales. Un challenge que l’incubateur d’entreprises sociales, La Fabrique veut relever à travers les Journées de l’entreprenariat social. Il s’agit d’un rendez-vous des acteurs de l’entreprenariat social organisé les 7, 8 et 9 juin au sein de 2IE et à l’espace aéré de la BCEAO à Ouagadougou. Il réunira plus de 1 500 personnes dans l’objectif de créer une dynamique d’actions pour l’entreprenariat social au Burkina Faso.

Aux dires des organisateurs, l’initiative consiste à permettre aux participants de se former, de s’inspirer du partage d’expérience et d’innover grâce aux conférences et aux ateliers d’expositions. La directrice de La Fabrique, Lisa Tietiembou, expliques-en ses termes : « Ces 3 jours seront dédiés 100% à l’entreprenariat social. Nous aurons l’occasion de revenir sur les termes de l’entreprenariat social, par des exposés magistraux, par des débats, mais aussi des témoignages. »

Les entrepreneurs sociaux sont hors pairs. De l’avis de la directrice les entrepreneurs sont des gens qui ont envie de changer positivement le monde qui les entoure et d’avoir un impact durable dans la société. Ils ont envie de créer et d’innover poursuit-elle. Madame Lisa Tietiembou précise à ce propos : « Ce sont des gens passionnées, qui décident de dédier leur vie, non pas seulement à la création d’entreprise qui leur permettra de s’enrichir mais surtout à la création d’entreprises qui participent activement au développement du Burkina Faso.»

L’entreprenariat social est une forme d’entreprenariat alternative qui allie viabilité économique et impact. Face aux enjeux sociaux, économiques et écologiques croissants, l’entreprenariat social est une véritable alternative pour entreprendre de manière plus responsable, durable et inclusive.  C’est pourquoi selon le représentant du ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Marcel Sinka : « Créer des entreprises pour résoudre des problèmes sociaux, ce n’est pas toujours le discours que l’on entend des chefs d’entreprises. Il existe pourtant des entrepreneurs sociaux au Burkina Faso, et le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (Mica) a jugé opportun d’apporter son soutien à cet évènement. » Il est important pour la jeunesse de connaître ses concepts, de rencontrer des entrepreneurs sociaux, de s’inspirer de nouveaux modèles pour avoir les outils pour construire de belles entreprises sociales a-t-il martelé.

La Fabrique accompagne les entrepreneurs sociaux, depuis la maturation de leurs idées en passant par la création de leurs entreprises jusqu’au développement de leurs activités. Les journées de l’entreprenariat social s’adressent aux entrepreneurs, aux acteurs du secteur public du développement et de la société civile, ainsi qu’aux structures d’accompagnement d’entreprises.

 

Sombéwendin Micheline Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles