Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Enseignement technique et formation professionnelle : Vers un inventaire des supports de formation

Le ministère de la jeunesse, de l’emploi et de la formation professionnelle fait l’inventaire des supports de formation au Burkina. A travers la direction générale de la formation professionnelle, un atelier s’est ouvert dans ce sens ce 6 juillet au centre d’évaluation et de formation professionnelle de Ouagadougou.

C’est un atelier de validation de l’étude sur l’inventaire des supports de formation au Burkina Faso. L’étude commandée par la direction générale de la formation professionnelle, avec l’appui financier du Programme d’appui à la politique sectorielle de formation technique et professionnelle a été initiée pour répertorier les ressources documentaires, didactiques et pédagogiques. Elle revêt une importance capitale pour la formation professionnelle et l’enseignement technique. C’est à partir des supports que les formations sont dispensées aux apprenants, et ce sont ces formations reçues qui leur permettent d’accéder aux emplois.

Dieudonné DabiréSelon le directeur général de la formation professionnelle au ministère de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi, « cette étude vient apporter des éléments qui permettront d’améliorer de façon substantielle notre système de formation professionnelle ».

Il s’agit donc à travers cet atelier, de faire l’état des lieux en rapport avec la qualité des formations dispensées ; ce qui répond aux dispositions de la politique nationale d’enseignement et de formation techniques et professionnelles, et de la stratégie de généralisation de la formation professionnelle dont l’amélioration de la qualité des formations constitue un axe important, a dit en substance Dieudonné Dabiré, directeur général de la formation professionnelle.

 

 

 

Formation au BFSelon le directeur, « l’étude va permettre de mieux appréhender la situation d’ensemble en matière de production et d’utilisation des documents techniques dans une perspective de mise en place d’une plateforme numérique consultable en ligne, pour améliorer l’adéquation entre la formation et l’emploi par un meilleur accès aux supports adaptés et leur exploitation de manière optimale et pertinente ».
Les participants vont ainsi examiner le rapport provisoire de l’étude, l’amender, le valider et surtout, formuler des recommandations pour une meilleure gestion des ressources didactiques et professionnelles.

Tiga Cheick Sawadgo
Lefaso.net

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles