Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Enseignement Secondaire – Burkina Faso : Tenue effective de la 7ème …

Enseignement Secondaire – Burkina Faso : Tenue effective de la 7ème conférence annuelle

Le ministère des Enseignements Secondaires et Supérieurs tient en ce moment la 7ème conférence annuelle de l’enseignement secondaire sur le thème « Défis et perspectives du fonctionnement des établissements d’enseignement secondaire ». La cérémonie d’ouverture des travaux, présidée par le ministre de tutelle, M. Filiga Michel Sawadogo a eu lieu le mercredi 09 septembre 2015 dans la Salle des Conférences de Ouaga 2000 en présence de de 600 acteurs des enseignements venu de tout le territoire national.

7ème rencontre du genre, la conférence annuelle de l’enseignement secondaire se tient dans un contexte marqué par une crise socio-politique au Burkina Faso. Une crise qui a inévitablement un impact sur le fonctionnement des établissements scolaires. Il sera question alors durant cette rencontre qui regroupe parents d’élèves, élèves, enseignant, etc. de diagnostiquer sans complaisance l’état des lieux de l’enseignement et de proposer des solutions pour résoudre les problèmes récurrents. Toute chose qui sera d’un grand apport pour le monde de l’enseignement secondaire qui fait face depuis 1998 à des soubresauts divers caractériser par l’indiscipline, la remise en cause de l’autorité éducative, les débrayages intempestifs, les sit-in, les marches parfois marquées de destruction de biens publics et privés, etc. Le ministre des Enseignements Secondaire et Supérieur, M. Filiga Michel Sawadogo a saisi l’occasion pour faire le point sur la situation sombre de l’éducation. Il témoigne que « La qualité de l’éducation se mesure au taux de succès aux examens et de passages et en classe supérieures en tant que degré d’efficacité, de pertinence et d’équité. Or, il reste qu’à l’opinion de tous, l’état des lieux en la matière nous paraît peu satisfaisant. Il est évident que ces résultats décevants ne sont pas seulement le fait de l’école. » Le ministre a donc invité les participants à se pencher particulièrement les tâches et les efforts des différents acteurs : managers, gestionnaire administratifs, gestionnaires financiers, encadreurs pédagogiques, professeurs et partenaires sociaux afin qu’ils puissent assurer un meilleur climat de travail et de meilleures performances.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles