Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Enseignement Secondaire au Burkina Faso : Cinq recommandations issues …

Enseignement Secondaire au Burkina Faso : Cinq recommandations issues de la 7 ème Conférence annuelle

Débuté le 9 septembre 2015 la 7ème conférence annuelle sur l’Enseignement secondaire a tenu ses promesses. La cérémonie de clôture a eu lieu dans la salle de Conférences Ouaga 2000 le 11 septembre 2015 sous la présidence du ministre des Enseignements Secondaire et Supérieur, Pr. Filiga Michel Sawadogo.

Pr. Filiga Michel Sawadogo2La 7ème conférence annuelle de l’enseignement secondaire a été placée cette année sous le thème « Défis et perspectives du fonctionnement des établissements d’enseignement secondaire ». Elle S’inscrit dans l’objectif de réunir les acteurs de l’enseignement secondaire autour des questions essentielles et les maux qui minent le secteur au Burkina Faso. Cinq recommandations essentielles ont débouché des 72 h de concertations. Il s’agit notamment de la création diligente de l’emploi de Chef d’établissement, la relecture de l’arrêté portant inscription de droit des enfants à charge du personnel de l’éducation, le code d’éthique et de déontologie des acteurs de l’enseignement secondaire, la mise en place diligente des directions provinciales du ministère des Enseignements Secondaire et Supérieur et la prise d’un texte par le MESS en vue d’harmoniser les pratiques en matière d’organisation des examens blancs dans les établissements d’enseignement secondaire. Toutes ces recommandations viendront sans aucun doute redorer l’image de l’enseignement secondaire au Burkina Faso. Elles ont été acclamées par tous les participants pour marquer leur adhésion ainsi que le premier responsable de l’enseignement, Pr Filiga Michel Sawadogo ministre en charge de l’enseignement secondaire et supérieure. Il s’est réjoui des résultats des travaux et de l’engagement de tous les acteurs présents, venus de toutes les régions du pays. Selon lui le principe est adopté et le processus se poursuit. Il s’agira de réfléchir sur comment mettre ça en œuvre. Il aussi confier consentir aux recommandations formulées même si le MESS reste un peu handicaper par la situation actuelle que traverse le pays surtout avec climat économique d’austérité qui n’aide pas à l‘adoption de loi engageant des attributions pécuniaires. « On va travailler sur ces question-là. Concernant les recommandations peut être dans deux, trois semaines il y en a qui vont recevoir des solutions. Il faudrait d’ores et déjà mettre en place une équipe restreinte pour le projet de texte sur les examens blancs. Car ils ne doivent pas mettre les établissements en difficultés. Il ne faut pas qu’il soit l’objet de tension. » Toutes ces questions constituent de véritables défis pour les acteurs de l’enseignement secondaire. C’est pourquoi, le SG du MESS, M. Bila Dipama a quant à lui souligné le caractère surmontable de ces défis. Et pour ce qui concerne la garantie de la mise en œuvre de toutes ces recommandations aussi importantes les unes que les autres, M. Dipama s’est voulu rassurant. Selon lui la forte volonté du premier responsable du ministère Pr Filiga Michel Sawadogo doit rassurer tous les acteurs. La 7ème conférence annuelle sur l’enseignement a refermé ses portes avec un cocktail convivial offert aux participants. Rendez-vous a été pris pour la 8ème CAES dont on ignore pour le moment la date.

Enseignement Secondaire11

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com / Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles