Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

ENERGIES RENOUVELABLES : Le Groupe Siemens prospecte au Burkina Faso

Le Premier Ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba a reçu en audience le jeudi 29 mars 2018, une délégation du Groupe Siemens et ses partenaires Mourax Energy et SMI, conduite par le CEO Siemens Luxembourg, André BOUFFIOUX. En substance, la rencontre a porté sur les opportunités d’investissements dans le secteur des énergies renouvelables au pays des Hommes intègres.

Le groupe SIEMENS est le leader technologique mondial dans les domaines de l’électrification, de l’autonomisation et des infrastructures. En Afrique, le groupe ambitionne orienter ses investissements en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest. Notamment dans les domaines de l’eau, de la production et de la distribution d’électricité.

« C’est suite à une initiative de notre partenaire Mourax Energy, que notre Groupe Siemens, vient aujourd’hui regarder les opportunités de développement dans le secteur de l’énergie au Burkina Faso » a déclare André Bouffioux, le Directeur General du Groupe Siemens en Afrique. Le Groupe s’intéresse au secteur des énergies renouvelables au Burkina Faso qui, selon lui est primordial pour le pays. Le groupe peut développer des technologies pour la production, le transport et la distribution de l’énergie a précisé M. Bouffioux.

Au Burkina Faso, une analyse de Energy For All indique que le taux de couverture en matière d’électrification est de 28,6% et présente des fortes disparités entre les milieux urbain et rural. 46% de la population urbaine bénéficie de l’électricité alors que seulement 2% de la population rurale est électrifiée. Le taux d’accès réel à l’électricité était de 13,54% en 2010.

L’approche du groupe Siemens aux dires de ses responsables s’inscrit dans une perspective durable basée sur des principes d’éthique et d’intégrité. Siemens Belgique joue le rôle d’interface entre les besoins de l’Afrique francophone et les différents centres de Siemens dans le monde. Pour l’ensemble de ses produits et solutions, l’entité belge s’engage à offrir avec des partenaires de proximité, le développement des compétences locales via la formation des acteurs professionnels et des jeunes, en partenariat avec des universités.

En outre, en plus du domaine de la technologie, l’entreprise s’évertue pour une croissance durable en Afrique, fort de son expérience de plus de 40 ans dans cette région.

En termes de réalisation sur le continent, le groupe a contribué à la modernisation du réseau électrique algérien, à la gestion et à l’exploitation efficaces du réseau électrique au Cameroun, à la construction de la nouvelle centrale hydroélectrique du Congo, à la mise en place d’une nouvelle cimenterie à Abidjan et une desserte optimale en eau potable de la ville de Man. Au cours des dernières années fiscales, le groupe a investi 4,5 milliards d’euros dans la recherche et le développement.

 

Sombéwendin Micheline Nanéma (Stagiaire)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles