Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

ENERGIES RENOUVELABLES : Africa Solar energy-BF veut former …

ENERGIES RENOUVELABLES : Africa Solar energy-BF veut former de 45 000 jeunes

Des jeunes de la province du Kadiogo ont bénéficié, du 28 mai au 1er juin 2016, de « l’Opération 45 » initiée par Africa Solar energy-BF. Cette opération a pour ambition de former 45 mille jeunes dans les 45 provinces du Burkina. La cérémonie de clôture a eu lieu le 1er juin 2014 à la Cathédrale de Ouagadougou.

« L’Opération 45 » initiée par Africa Solar energy-BF, débutée en janvier 2016, se poursuit. Des étudiants, des particuliers et d’autres jeunes de la province du Kadiogo en ont bénéficié du 28 mai au 1er juin derniers. Et ce, après ceux de Kampti, Goua et Dano. Cette opération a pour objectif, selon Gaston Bakoyé Soulama, Directeur général de Africa Solar energy-Bf, de former 45 mille jeunes dans les 45 provinces du Burkina en énergie solaire et en énergies renouvelables. Elle est destinée à tous ceux ou celles qui en ont besoin. Les modules sont dispensés en français et dans les langues nationales. Donc, peu importe le niveau d’instruction, pourvu que l’on soit intéressé par l’énergie solaire.
« Cette campagne est partie d’un constat. Nous avons remarqué que le Burkina est un pays très bien ensoleillé. Il y a assez de soleil et la couverture énergétique n’est pas assez suffisante pour les populations. Nous nous sommes dit qu’il faut former les jeunes afin qu’ils aient suffisamment de techniciens pour assurer les installations solaires des populations », a expliqué le DG Gaston Bakoyé Soulama. Selon lui, l’initiative permettra aux bénéficiaires d’avoir des rudiments nécessaires pour installer et entretenir les plaques solaires pour le bonheur des populations. Autre avantages de cette formation, ont souligné les jeunes bénéficiaires, c’est la possibilité de s’auto employer à travers la création d’entreprise, une fois la formation terminée.
« C’est une bonne formation qui nous permet d’avoir des compétences dans le domaine de l’énergie solaire », a indiqué Abel Zida en 1re année Science exact et appliquée à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki Zerbo.
A noter que le coût de la formation va de 25 000 à 35000 F CFA, en fonction de la province ou la ville qui abrite la formation. Cette opération a reçu le soutien de Jean Marie Vierna Ouédraogo, membre de l’Association pour le civisme et la tolérance au Burkina (ACT-B) et l’Abbé Paul Ouédraogo, Directeur de la radio Ave Maria. Ils étaient à la cérémonie de clôture pour, disent-ils, soutenir les initiateurs et les bénéficiaires.

Moumbarak SILGA
Ecodufaso.com/ Groupe ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles