Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Elaboration de textes Règlementaires : La Chambre de commerce pour la considération de son rôle consultatif

Les membres du bureau consulaire de la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Burkina Faso (CCI/BF) ont rencontré le mercredi 12 juillet 2017 à Ouagadougou, l’ensemble des Secrétaires Généraux de tous les départements ministériels. Objectif, informer et échanger avec ces acteurs de la vie administrative des dits départements autour du rôle, des missions de la CCI/BF et plus précisément faire valoir la prérogative que le droit confère à l’institution à savoir celle de la consultation préalable dans l’élaboration des différents textes devant régir l’activité commerciale et industrielle au Burkina Faso.
 
« Tous les textes des départements ministériels sont élaborés par les secrétaires généraux. Ce sont les grands animateurs administratifs des départements ministériels. » Ces propos du Premier Vice-Président de la CCI BF, Mamady Sanoh expliquent d’avantages les raisons de la tenue de la rencontre entre élus consulaires et SG des ministères. Selon les explications du Premier vice-président de la CCI BF, «  la CCI BF n’est malheureusement pas bien connue. C’est vrai que certains voient les bâtiments ainsi que l’effervescence quand il y a les élections, mais les populations et notamment nos partenaires au niveau des départements ministériels ne savent pas forcement que nous sommes des représentants du secteur privé, et qu’il y a des textes règlementaires notamment un décret qui nous donne des prérogatives. » Ces prérogatives constituent notamment une mission consultative en matière de prise de décision sur les textes réglementaires au Burkina attrait au secteur a-t-il poursuivi.
Brice-Noël-Yogo
De l’autre côté l’appel de la CCI BF semble être entendu. En effet, selon le SG du ministère de la jeunesse et de l’insertion professionnelle, Brice Noël Yogo, les attentes de la CCI BF vis-à-vis des SG sont pertinentes en ce sens que «  nous pourrions nous positionner dans une dynamique de collaboration qui va donc faire en sorte que les performances de nos administrations puissent être améliorées a-t-il confié. Il a expliqué au préalable qu’il existe plusieurs types de collaboration à ce jour mais il arrive par moment que pour des raisons de lenteurs administratives, ils n’arrivent pas à consulter largement tous les partenaires dont la CCI BF. L’attention vient de nous être captivée et nous allons nous remobiliser pour mieux planifier nos actions afin de développer cette collaboration pour une meilleure performance de nos actions a-t-il rassuré.
Ils étaient environ une trentaine d’élus consulaires et de SG à prendre part à la dite rencontre.
La Chambre de Commerce et de l’Industrie du Burkina Faso est une institution faîtière du monde des affaires et reconnue comme telle. En fin d’année 2016 et dans la dynamique d’accompagner le pays dans sa synergie de relance économique, l’institution s’est refaite peau neuve avec de nouvelles instances dirigeantes aux termes d’élections consulaires portant, Monsieur Mahamadi Savadogo à la tête du bureau consulaire de l’institution.
 
Balguissa Sawdogo
Eocdufaso.com/Ecodafrik.com
 
Encadré : Décret N°2015-1385 du 20 novembre 2015 portant des Statuts de la Chambre de Commerce et de l’Industrie du Burkina Faso
« L’Avis de la CCI BF est requis sur :
–         Les règlements aux usages commerciaux et industriels, ainsi que sur toute réforme de la législation commerciale, industrielle, douanière et fiscale ;
–         La fixation des droits et taxes acquittés par le commerce, l’industrie et les services ou perçus par leur intermédiaire ;
–         L’organisation de la formation professionnelle ;
–         La création de nouvelles assemblées consulaires de bourses de commerce, de magasin généraux, de charges d’agents de change, de tribunaux de commerce, de salles de vente publiques de marchandises neuves aux enchères et en gros, ainsi que sur la réforme de la réglementation à ces organismes et à leur suppression… »

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles