Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Economie nationale : Une caisse de dépôt et de consignation pour pallier le déficit

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a reçu le jeudi 8 septembre 2016, une délégation de l’Association professionnelle des Banques et établissements financiers du Burkina pour discuter de la mise en place d’une Caisse de dépôt et de consignation.

 

Dans sa quête de solutions aux difficultés de financement des projets structurants, porteurs de croissance, le gouvernement burkinabè envisage la création d’une Caisse de dépôt et de consignation. L’association professionnelle des Banques et établissements financiers du Burkina et le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, en ont discuté le 8 septembre 2016 au cours d’une audience. « Le Premier ministre a invité la profession bancaire ce soir pour discuter de deux questions majeures de l’économie nationale à savoir la mise en place d’une Caisse de dépôt et de consignation et le financement du logement au Burkina Faso », a confié le porte-parole des banquiers, Philipppe Consigui, après un huis clos de plus de deux heures. La caisse de dépôt et de consignation est une institution financière publique d’intérêt général qui assure le financement de l’économie nationale. Selon M.Consigui, au cours de la rencontre, le chef du gouvernement a évoqué les objectifs principaux de la caisse qui sont entre autres, l’assurance du financement adéquat des investissements structurants de l’Etat et des collectivités territoriales, la création d’un effet de levier sur les investissements publics et privés, et la mobilisation, la sécurisation et la rentabilisation des fonds de retraite et l’épargne nationale. A en croire le porte-voix de la délégation, les fonds serviront notamment au financement du logement, des petites et moyennes entreprises, des équipements de l’Etat ainsi que de ses démembrements. De même que certains secteurs-clés, tels que l’énergie, l’éducation et la santé. Pour les banquiers, cette caisse constitue une alternative ou outil complémentaire au système bancaire burkinabè d’où leur adhésion au projet. « Nous avons pris l’engagement de faire parvenir au Premier ministre, des propositions concrètes de la profession bancaire en vue de contribuer efficacement à la mise en place de cette caisse de consignation au profit de l’économie burkinabè », a déclaré Philippe Consigui. Après cette rencontre avec la délégation des banquiers et le chef du gouvernement il est prévu des missions dans certains pays où le projet connaît un succès afin de s’inspirer de ces résultats concluants. Il s’agit du Sénégal du Maroc et de la France. « A l’issue de ces voyages, un business-plan sera élaboré et soumis à l’appréciation des professionnels des banques et établissements financiers du Burkina Faso » a conclu le chef de délégation.

 

 

Beyon Roamin NEBIE / sidwaya.bf

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles