Connecte-toi avec nous

Développement

   |

ECONOMIE : Les pays membres de l’union ont connu une croissance économique de 6,7% en 2017

Le Comité de Politique Monétaire (CPM) a rendu public la situation économique de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) de 2017. Il est ressorti que l’union a connu une croissance économique de 6,7% en 2017. Aussi, la situation de l’activité économique est demeurée bien orientée au quatrième trimestre 2017. Telle est l’appréciation du Comité de Politique Monétaire réuni le 7 mars 2018 en session ordinaire.

 

 

Le CPM fait état d’un taux de croissance du produit intérieur brut, en glissement annuel, qui est ressorti à 6,5%, porté essentiellement par la vigueur de la demande intérieure, après 6,7% le trimestre précédent pour l’ensemble de l’union. Pour l’ensemble de l’année 2017, la croissance économique a été estimée à 6,7%, après 6,6% en 2016.

En outre, dans son rapport, le CPM a noté que sur l’ensemble de l’année 2017, le déficit budgétaire, base engagements, dons compris, est ressorti à 4,6% du PIB contre 4,4% en 2016, pour un objectif communautaire de 3,0% à l’horizon 2019. Dans ces conditions, les efforts de mobilisation des recettes fiscales et de rationalisation des dépenses publiques doivent être poursuivis a indiqué le rapport.

Toute autre information, Le Comité a également observé que la masse monétaire dans l’Union s’est accrue de 7,5% en glissement annuel au quatrième trimestre 2017, traduisant une consolidation des créances intérieures (9,9%) et une progression des actifs extérieurs nets (9,0%). Le taux d’intérêt moyen trimestriel du marché monétaire est ressorti à 4,12% après 3,20% le trimestre précédent et 3,59% un an plus tôt.
Il a été relevé que le taux d’inflation, en glissement annuel, s’est établi à 0,9% au quatrième trimestre 2017 après 1,2% le trimestre précédent. Cette évolution du niveau général des prix s’explique par un approvisionnement satisfaisant des marchés en produits agricoles locaux et en produits de la pêche. A l’horizon de vingt-quatre mois, le taux d’inflation, en glissement annuel, est projeté à 1,5%, en phase avec l’objectif de stabilité des prix poursuivi par la Banque Centrale.

 

 

La Rédaction

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles