Connecte-toi avec nous

Finances

   |

ECONOMIE La BOAD approuve de nouveaux financements au Burkina Faso

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a approuvé de nouvelles lignes de financement aux bénéfices de programmes de développement au Burkina Faso. L’annonce a été faite le mardi 13 mars 2018, à l’issu du Conseil d’Administration réuni pour sa 108ème session ordinaire dans les locaux du siège de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Dakar (Sénégal).

Au titre des programmes bénéficiaires pour ce qui est du Burkina Faso, le conseil a approuvé tout d’abord un financement d’un montant de 30 000 MFCFA au profit du Programme d’appui au Développement des Economies Locales (PADEL) 2017-2020. Il concerne sept régions notamment le Sahel, le Nord, la Boucle du Mouhoun, l’Est, le Centre nord, le Centre est et le Centre sud au Burkina Faso. Le PADEL a pour objet notamment de la mise à disposition de kits de développement local intégré (KIT – DELI) qui est un package d’investissements minimum constitué en fonction des spécificités de chaque région. Aussi, la mise en place d’une ligne de crédit de 25 milliards FCFA pour faciliter l’accès à un crédit adapté. Enfin, le renforcement de capacités de 48 000 Unités de Production Informelle (UPI).

Le deuxième financement porte sur un montant de 10 000 MFCFA aux bénéfices du Projet de renforcement du réseau d’assainissement des eaux pluviales de la ville de Ouagadougou (Phase 3). Il s’agit de l’aménagement de l’exutoire à l’intérieur et en aval du parc Bangr Wéogo, au Burkina Faso. L’objectif du projet est de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations de la ville de Ouagadougou. Plus spécifiquement, le projet vise à :  faciliter le drainage des eaux pluviales dans la ville de Ouagadougou en réduisant, de manière très significative, le taux d’habitations inondées, l’amélioration de l’environnement urbain et la circulation des usagers du Parc Urbain Bangr Wéogo. Enfin, l’augmentation du nombre de personnes adoptant les bonnes pratiques de préservation de la salubrité publique.

Enfin le troisième fonds, porte sur la mise en place d’une sixième ligne de refinancement en faveur de Fidelis Finance – Burkina Faso d’un montant de 5 000 MFCFA .  Le projet a pour objet, la mise en place, en faveur de Fidelis Finance-Burkina Faso, d’une sixième ligne de refinancement comportant un volet « Accord Cadre de Refinancement (ACR) » et un volet « Ligne de Crédit-Bail », destinée au refinancement d’investissements productifs dans les secteurs éligibles au financement de la Banque.

Du reste au cours de ladite session, les nouvelles opérations approuvées par les administrateurs font état de quinze prêts à moyens et longs termes pour un montant total de 190 milliards F CFA et une prise de participation pour un montant de 5 milliards FCFA. Ces opérations portent à 5109,8 milliards FCFA, le cumul des engagements (toutes opérations confondues) de la BOAD depuis le début de ses activités.

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles