Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Economie au Burkina Faso: Un nouvel air souffle dans le secteur privé

La Cérémonie d‘installation du nouveau bureau consulaire de la Chambre de Commerce et de l’industrie du Burkina Faso a eu le 30 novembre 2016, dans la Salle des Banquets de Ouaga 2000 après une bien chaude matinée de vote. Ils sont au total huit (8) élus avec 13 présidents régionales à ester désormais à la tête des instances suprêmes de la faitière du secteur privé au Burkina Faso, pour la mandature 2016-2021.

Après une matinée de vote du président le 30 novembre, visiblement tendue au vue du dispositif sécuritaire déployé dans la Salle des Banquets de Ouaga 2000, c’est aux environs de 12h GMT que la fumée blanche est sortie. Mahamadidi Sawadogo dit Kadhafi, un opérateur économique connu des burkinabè a été élu président de la Chambre de Commerce et de l’industrie. Les autres membres du bureau consulaire seront votés un peu plus tard en fin de matinée.
Le poste de premier vice-président revient à Mahamady Sanoh . Celui du deuxième vice-président à Boureima Nana. La vice-présidence commerce, services et industrie revienne successivement à Inoussa Kanazoe, Sékou Oumar Doudou Doumbia et Omar Yugo. Le poste de secrétaire revient à Sékou Haidara et Valérie Kaboré. Font partie de ce bureau également les treize présidents des Assemblées Consulaires Régionales.

cci-2

L’ambiance au cours de la cérémonie d’installation du bureau était des plus détendue. Elle était surtout rythmée d’un appel à l’union et au travail pour une véritable relance économique au Burkina. Tout du nouveau président consulaire se résumait en une expression : « Le changement consulaire est en marche ». Le nouveau président, Mahamadi Savadogo dans son speech a lancé un appel à l’union et au travail : « Place au travail. L’économie a besoin d’être relancé c’est pourquoi je tends la mains à tous sans exception» a-t-il martélé.

De vastes programmes en perspectives…

Dans la dynamique de relance, déjà plusieurs actions sont en perspectives. Il s’agit entre autres de la transformation du programme du président en plan stratégique au cours du premier trimestre 2017. Il s’agira aussi de quelques actions concrètes durant la mandature telle la formation des jeunes entrepreneurs, l’accompagnement des femmes, la révision du règlement intérieur de la CCI BF et le projet d’un « salon des finances »
La cérémonie d’installation a aussi servi de carde pour remercier tous les acteurs ayant participé au processus de changement des instances consulaires qui n’ont ménager aucun effort pour l’aboutissement dans la sérénité d’aussi bons résultats.
Le ministre en charge du Commerce de l’industrie et de l’artisanat, Stéphane Sanou a procédé à l’installation officielle des membres du nouveau bureau consulaire. Il a saisi l’occasion pour rappeler à tous les élus, le travail pour un profit équitable des fruits de la croissance.
Le processus des élections consulaires a effectivement démarré en août 2016 avec l’installation des différentes commissions. En termes chiffrés 12 817 dossiers ont été reçus (90%) dont 11 547 validés. 11547 inscrits, 9452 ont voté avec une participation de 83,5%.

« La CCI BF, Assemblée Consulaire est un Etablissement Public à caractère Professionnel doté de la personnalité morale de l’autonomie financière et de gestion. Elle est placée sous la tutelle technique du ministre en charge du commerce et de l’industrie. Elle dispose de Délégations Consulaires Régionales correspondant aux régions administratives du Burkina. Son siège est à Ouagadougou. Sa compétence s’exerce sur tout le territoire du Burkina Faso. »

ms cci-3 cci-4

Balguissa Sawadogo
ecodufaso.com / ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles