Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Economie au Burkina Faso : De jeunes entrepreneurs s’informent sur les opportunités du PNDES

L’Association Professionnelle de Jeunes Entrepreneurs du Faso (APJEF) a tenu le 17 décembre 2016, une conférence publique nationale sur le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) et ses opportunités pour les jeunes entreprises. La cérémonie de lancement de la conférence a eu lieu dans la salle de conférence du Conseil Burkinabè des Chargeurs (CBC) à Ouagadougou sous le parrainage du Directeur général de la Maison de l’Entreprise du Burkina, Issaka Kargougou.

Ils étaient environ une quatre-centaine de jeunes entrepreneurs tous secteurs confondus venus s’édifier sur le PNDES et ses opportunités pour les jeunes entreprises. Organisée par l’APJEF, la conférence était placée sous le thème « PNDES, Quelle opportunité pour les jeunes entreprises ? »
Selon le Secrétaire général de l’association Limaba Lompo, l’objectif de la rencontre était de permettre aux jeunes entrepreneurs de s’approprier le nouveau référentiel de développement du Burkina Faso en vue d’une contribution significative dans le processus.

Le parrain Issaka Kargougou, DG de la Maison de l’Entreprise, a encouragé les entrepreneurs à travailler ensemble afin d’être encore plus forts, et surtout d’être capables de porter des projets encore plus importants. Il leur a laissé en méditation la citation de l’acteur Américain Milton Berle : « Si une opportunité ne frappe pas à ta porte, construis une porte ».

apief-2

M. Kargougou a aussi ajouté que, « le PNDES renferme une immensité d’opportunités économiques. D’abord En termes d’offres dans les secteurs dynamiques notamment ceux du développement rural, de l’industrie, des mines et des services. Le PNDES c’est également un ensemble d’opportunités de demande et de consommation de plus de 15 300 milliards de francs CFA à satisfaire par les entreprises. »

Pendant deux heures environ trois éminents communicateurs se sont prêtés à cet exercice de renforcement de capacité. Il s’agit de Lambert Zongo et Aboubakar Savadogo tous deux économistes qui ont édifiés les participants sur le thème central. Et du troisième communicateur par ailleurs Chercheur, Hervé Kafimbou, lui s’est entretenu sur « Les mécanismes de passation de marché du PNDES ».
L’APJEF est une association à but non lucratif régulièrement constituée au Burkina Faso avec pour but la culture et l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneur très professionnel suffisamment responsable et assez résiliente afin de contribuer activement au développement d’un tissu économique solide pour l’atteinte des objectifs de développement durable.

Balguissa Sawadogo
ecodufaso.com / ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles