Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Economie : Apollinaire Compaoré installé officiellement président du Patronat   Burkinabè

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a présidé au nom du Président du Faso, la cérémonie solennelle d’installation du président et des membres des instances statutaires du Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB), le vendredi 14 Décembre 2018 dans la salle polyvalente   de Ouaga   2000.

 

Poignée de mains entre le nouveau président à droite et le Président de la Chambre de Commerce de Bobo, Lacina Diawara

 

Elu le 25 octobre   2018 par acclamation, Apollinaire Compaoré, a été installé officiellement le   vendredi 14 décembre   2018 pour présider à la destinée du Conseil National du   Patronat Burkinabè (CNPB), pour   les cinq années   à   venir. Crée en   1976, dans un élan de   solidarité des opérateurs économiques pour   défendre les intérêts du secteur, le CNPB est un syndicat   professionnel qui regroupe plus de soixante-dix   groupements et associations   professionnels   du secteur   privé   répartis dans tous les segments de   l’économie   nationale.

 

Composé   de   35 membres pour   un mandat de cinq ans   renouvelable, le nouveau bureau qu’Apollinaire Compaoré a   la charge désormais de diriger selon les dires du vice-président Diakité Seydou « ambitionne de créer un patronat fort, une   organisation   faitière qui   prend toute sa place dans   le dispositif   institutionnel   du secteur   privé », à travers un   programme bâtit autour   d’axes stratégiques.  Il   s’agit pour   sa   mandature non   seulement    de   poursuivre   la   relecture   des textes statutaires   afin   de réorganiser   la gestion   institutionnelle et fonctionnelle   du CNPB, mais   aussi   de   développer   une stratégie de   communication, de   représentation et de plaidoyer pour la défense des intérêts des membres surtout pour le développement du secteur   privé.  Pour   mener   à   bien   sa   mandature, Apollinaire Compaoré a   promis   développer   une   offre    de   services adaptés    aux besoins des membres   tout en mettant en   œuvre une   gestion optimale   pour une autonomie financière et une viabilité   du CNPB.

 

Ainsi   dans le but d’apporter sa contribution au développement économique et social, le nouveau président du Patronat   Burkina s’est approprié trois (3) engagements    au   cours   de   son   mandat 2018-2023.  Il   s’agit   de l’emploi des jeunes. Et   pour se faire  , un   programme   de   formation   duale   et  de   d’insertion    de  8000  sera   lancé   dès   janvier   2019 par  le  patronat  avec  l’appui    de   la  coopération  suisse  et  des   entreprises. Ce   programme concernera   l’agro sylvo- pastoral, le BTP, les mines, les TCI et les   énergies   renouvelables dans   6 régions du Burkina   Faso. Dans ses   engagements, il   a promis aussi de renforcer   le   dialogue   dans le   secteur privé, un   socle   de la productivité et de   compétitivités des entreprises.

 

Enfin, le président du patronat dit vouloir apporter   un   soutien   aux   forces   de   défense et de sécurité (FDS). « Notre pays est confronté au défi sécuritaire qui   a un impact négatif sur   les activités   économiques   surtout dans   les régions qui sont touchées. Le patronat apportera sa  contribution   au  gouvernement   dans   la  lutte  contre   l’insécurité  »  a   déclaré Appolinaire  Compaoré.

Le secteur privé dans son ensemble a été représenté

Le nouveau président du patronat est un modèle de réussite   que   le Premier ministre   Paul Kaba   Thieba lui a rendu hommage.  A   en croire   le  Premier  ministre, c’est un vent de renouveau qui  souffle sur le monde des affaires, avec l’entrée en fonction de la nouvelle équipe dirigeante du Patronat.  Tout   en rendant un hommage au nouveau président du patronat, le Premier ministre a   estimé   que « le Président Apollinaire COMPAORE est un modèle de réussite qui doit inspirer la jeunesse.  Car selon lui, il est très discret, mais efficace dans la conduite de ses œuvres, sa contribution à la création de richesses, d’emplois ». Il   a   ensuite exhorté   le nouveau bureau à   relever   les   défis   notamment celui  de la construction d’un patronat fort engagé dans la défense des intérêts de chefs d’entreprises, mais aussi et  un patronat engagé dans la transformation de l’économie nationale.

 

Les membres du patronat Burkinabè   sont des partons des grandes entreprises, des PME/PMI, des TEP et micro entreprises évoluant dans les domaines de la banque, les assurances, l’industrie, les transports, les BTP, le commerce, les services   des mines, l’élevage, l’agriculture, l’énergie, les   TCI, la pharmacie, l’agroalimentaire, et de   l’enseignement.  Le   CNPB, c’est aussi   70% du PIB  ,  plus  de   deux   millions  d’employés  et  plus  50 000 entreprises  dans  toutes   les  régions   à  potentialité  économiques du  Burkina Faso et    hors   du  Burkina .

 

Fiakofi Kossi (Stagiaire)                                                                                               Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

 

 

 

 

 

 

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles