Connecte-toi avec nous

ACTUALITES FINANCIERES: AFRIQUE

   |

Ecobank émet une euro-obligation de 450 millions de dollars

Ecobank Transnational Incorporated a annoncé jeudi dernier avoir émis une première euro-obligation de 450 millions de dollars. Dans un communiqué rendu public, le groupe bancaire panafricain a indiqué que cette levée servira à ses besoins généraux ainsi qu’au refinancement des obligations existantes de la holding.

Belle opération pour Ecobank Transnational Incorporated (ETI) en cette moitié de mois d’avril ! La banque panafricaine a annoncé dans un communiqué rendu public jeudi dernier, avoir émis une première euro-obligation de 450 millions de dollars, qui a été sursouscrite. « Cette émission mondiale porte sur un billet non garanti à 5 ans (144A / RegS) coté sur le marché principal de la Bourse de Londres. L’obligation arrivera à échéance en avril 2024 et a été émise avec un coupon de 9,5%, les intérêts étant versés semestriellement à terme échu », a précisé la banque.

« Il s’agit à nouveau d’une première pour Ecobank et je suis très optimiste quant aux perspectives du Groupe à un moment où nous poursuivons la deuxième phase de notre stratégie quinquennale baptisée  »Feuille de route pour le leadership ». Nos efforts d’amélioration de l’efficacité opérationnelle et financière portent leurs fruits, et cette émission témoigne des mesures que nous prenons pour renforcer notre établissement et créer de la valeur pour toutes nos parties prenantes », a commenté le directeur général du groupe, Ade Ayeyemi.

Financer les besoins généraux

Cette opération a effectivement été un succès pour la banque. Dans son communiqué, le groupe ETI a indiqué que son émission d’euro-obligation a suscité l’intérêt des investisseurs du monde entier, notamment du Royaume-Uni, des États-Unis, de l’Europe, du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique. « Le succès de cette euro-obligation reflète l’appétit des investisseurs institutionnels de premier ordre sur ressources propres à l’échelle mondiale et la confiance dont bénéficient toujours notre établissement et les marchés auxquels nous avons choisi de prendre part », s’est réjoui pour sa part, le directeur financier du groupe panafricain, Greg Davis.

Quant à l’utilité des fonds recueillis lors de l’opération, la Banque a confié qu’ils serviront au financement des besoins généraux du groupe. « Le produit servira aux besoins généraux d’ETI et au refinancement des obligations existantes de la holding », note-t-on dans le communiqué.

afrique.latribune

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles