Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Ebola: le FMI va verser une nouvelle aide 150 millions $ à trois pays africains

Le Fonds monétaire international (FMI) vient d’annoncer qu’il s’apprête à verser une aide supplémentaire de 150 millions de dollars au Liberia, à la Sierra Leone et à la Guinée, les trois pays les plus touchés par l’épidémie d’Ebola. «En Guinée et en Sierra Leone, les programmes d’assistance financière du Fonds vont être augmentés (…) Au Liberia, on envisage un versement en une fois dans le cadre de la facilité de crédit d’urgence», a précisé Charles Amo-Yartey à l’agence Reuters.

Ces fonds devraient être débloqués au cours du premier trimestre 2015. En septembre 2014, le FMI avait versé 130 millions de dollars pour la lutte contre la fièvre hémorragique Ebola qui a fait plus 8235 morts sur 20 747 cas recensés, selon le dernier bilan l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

A noter que des chercheurs du département de sociologie de l’Université de Cambridge, de l’Université d’Oxford et de la London School of Hygiene and Tropical Medicine ont estimé, dans une étude publiée le 22 décembre dernier, que les politiques de rigueur budgétaire imposées par le FMI ont affaibli les systèmes de santé des pays africains les plus durement frappés par le virus Ebola. En réponse à ces accusations, un porte-parole du FMI a rétorqué que le mandat de l’organisation n’incluait pas spécifiquement le domaine de la santé et qu’il était «totalement faux» d’affirmer que la propagation d’Ebola était «une conséquence de la politique de l’institution».

agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles