Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Eau potable et santé de la reproduction : La Belgique donne 9,8 milliards …

Eau potable et santé de la reproduction : La Belgique donne 9,8 milliards de FCFA au Burkina Faso

Le ministre de l’Economie, des Finances et du développement, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori et l’ambassadeur du Royaume de Belgique au Burkina Faso ont signé, le mercredi 17 février 2015 à Ouagadougou, un accord de démarrage de la coopération entre les deux pays. D’un montant de plus de 9,8 milliards de FCFA, ce don vise à améliorer l’accès à l’eau potable et la santé de la reproduction des femmes.

Suspendue, il y a de cela environ six ans, la coopération entre le Burkina Faso et le Royaume de Belgique reprend du chemin. En effet, le ministre de l’Economie, des Finances et du développement Hadizatou Rosine Coulibaly/ Sori et l’ambassadeur de la Belgique au Burkina Faso, Philip Heuts ont signé, le mercredi 17 février, un accord dit de démarrage de coopération entre les deux pays. D’un montant de plus de 9, 8 milliards de FCFA (15 millions d’euros), ce don servira à financer des actions pour améliorer l’accès à l’eau potable dans la ville de Fada N’Gourma et la santé de la reproduction dans les régions du Centre-Est, de l’Est et du Sahel. L’exécution des deux volets de l’accord est confiée à la Coopération technique belge (CTB), l’ONEA et le Fonds des Nations unies pour la Population (UNFPA).
Selon le diplomate belge, Philip Heuts, ce don vise à donner à la population burkinabè un soutien effectif et visible par des interventions concrètes et rapidement profitables. « Avec le retour réel et définitif à la démocratie, la Belgique a voulu montrer que le Burkina est un partenaire privilégié de cette coopération », a-t-il poursuivi. Il annoncé que son pays financera prochainement le recensement général de la population au Burkina Faso. Le ministre en charge des finances, Hadizatou Rosine Coulibaly /Sori a laissé entendre qu’une commission mixte Burkina /Belgique se tiendra en début de l’année 2017. Et d’ajouter que son pays est en train d’élaborer un programme de développement économique et social à l’horizon 2020. Elle a enfin traduit sa reconnaissance à la Belgique et à tous les partenaires et amis du Burkina Faso. Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Ambroise Ouédraogo a remercié l’ambassadeur pour le geste et a rassuré que le don sera utilisé à bon escient.

Yilémuva Monique DAKUYO
(Stagiaire)
sidwaya.bf

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles