Connecte-toi avec nous

Développement

   |

DJIBO : Quand l’enlève du couple Eliot paralyse les activités

Le 16 janvier 2016, le médecin australien , Dr Ken Eliott et son épouse ont été enlevés à Djibo, chef lieu de la province du Soum dans la région du sahel. La nouvelle se propage et va au delà de la province du Soum, voire les frontières du Burkina Faso. Deux semaines après cet enlèvement les activités économiques restent paralysées.

Le médecin chirurgien Ken Eliot et son épouse ont été Kidnapés à Djibo le 16 janvier 2016. Cette prise d’otage a eu un impact sur les activités économiques de la ville. En effet, plusieurs expatriés ont quitté la localité. Certaines structures ont même réduit leurs activités. Résultats, réduction des activités génératrices de revenus. c’est le cas de Saidou Hassane Cissé , mis en chômage technique.

Saidou  Hassane  Cissé espère que les choses rentreront vite en ordre

Saidou Hassane Cissé espère que les choses rentreront vite en ordre

« Je suis un chauffeur -mécanicien de profession. Je travaillais à la structure locale de « Médecin du monde » comme chauffeur journalier. L’enlèvement du Dr Eliott à Djibo l’attaque de Ouagadougou, Ils ont ramené tous les véhicules à Ouagadougou. Nous sommes maintenant assis, sans activité », confie t-il. A noter Saidou Hassane Cissé gagnait, en moyenne 8 000 F CFA par jour. Mais aujourd’hui, plus rien ! Le secteur hôtelier, bien qu’embryonnaire dans la localité n’est épargné par le phénomène. C’est le cas du « Bon berger », l’un des rares hôtels de Djibo. Autrefois prisé de tous, aujourd’hui à peine 3 clients y passe la nuit, confi le gérant.

Mounbarak SILGA
Ecodufaso.com/ ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles