Connecte-toi avec nous

Finances

   |

DIRECTION GENERALE DES IMPÔTS : Dix contrôleurs fiscaux renforcent leurs connaissances sur le SYSCOHADA révisé

Une photo  de famille immortalisant l’évènement

La Direction générale des impôts (DGI) a initié une session de formation au profit de 10 formateurs internes du 2 au 6 décembre dernier à Ouagadougou. L’objectif de cette formation était d’outiller ces agents du contrôle fiscal de connaissances sur le SYSCOHADA révisé afin qu’ils puissent les implémenter conformément au nouveau référentiel comptable des normes internationales. La cérémonie de clôture et de remise des attestations aux participants est intervenue en présence du Directeur du contrôle fiscal (DCF), représentant le Directeur général des impôts, Mamadou Séré.

Former un noyau de formateurs capable à leur tour de former le personnel de la DGI à la mise à niveau de la réforme du système comptable OHADA et réduire les risques de déperdition de recettes fiscales liés à une méconnaissance des nouvelles règles comptables, c’est la mission que la direction du contrôle fiscal s’est assignée à travers une session de formation sur le SYSCOHADA Révisé. En effet, ils étaient tous des agents en charge du contrôle fiscal à prendre part à ladite formation qui visait à constituer un bassin de formateurs internes habilités pour implémenter à une plus large échelle, le SYSCOHADA Révisé, entré en vigueur depuis le 1er janvier 2018.

Selon le Directeur du contrôle fiscal Mamadou Séré, représentant le DG des impôts, la législation fiscale burkinabè a fait du SYSCOHADA son référentiel comptable depuis 2017. Pour lui, sa révision a consacré d’importantes innovations en matière de comptabilité et qui sont prises en compte dans les états financiers déposés en 2019 par les contribuables dans les services des impôts. A ce titre, a-t-il indiqué, une mise à niveau des agents des impôts s’impose. A l’en croire, la maîtrise de la comptabilité des entreprises par les agents permettra d’améliorer la qualité du contrôle à travers une meilleure prise en charge des états financiers produits par les contribuables. « C’est pourquoi la DGI a opté de former des formateurs internes qui vont continuer avec efficacité la formation des agents des services d’assiettes et des brigades de vérification et ce, sur toute l’étendue du territoire », a-t-il souligné.

Les participants se réjouissent de la qualité des modules développés

En outre, environ 900 nouvelles compétences sont attendues en fin 2020 sur le référentiel comptable révisé.  Et pour s’assurer de l’efficacité des tâches qui leurs seront confiées et aspirer aux résultats attendus, le Cabinet FIDUCIAL EXPERTISE AK a été choisi pour assurer la formation. Selon le DCF, l’accent a été mis notamment sur un rappel historique de l’évolution du SYSCOA au SYSCOHADA Révisé, les traitements comptables qui ont faits l’objet d’amélioration et les innovations introduites dans le dispositif, les implications fiscales liées à chaque traitement comptable mises en évidence, l’analyse financière des comptes et la comptabilité selon le système minimal de trésorerie. A cela il convient d’ajouter que d’autres aspects tels que les normes comptables internationales IFRS ont été explicitées au cours de l’atelier de formation ainsi que leurs liens avec les normes comptables SYSCOHADA. « Je ne doute pas que les connaissances acquises lors de cet atelier vont renforcer vos compétences pour, d’une part, assurer un meilleur suivi et contrôle de nos contribuables et, d’autre part, assurer la formation continue de vos collègues sur le SYSCOHADA Révisé », a-t-il laissé entendre.

Des recommandations formulées, le DCF dit avoir pris bonne note et s’attèlera avec les directions techniques compétentes pour assurer leur prise en compte afin d’améliorer la mise en œuvre des dispositions comptables et fiscales. Il a en outre remercier les formateurs pour la qualité des modules développés et le chef du Projet gouvernance économique et de participation citoyenne (PGEPC) pour son appui constant et soutenu au profit de la DGI. Aux bénéficiaires, il leurs a souhaité une très bonne mission.

Le responsable du Cabinet FIDUCIAL EXPERTISE AK, Amidou Ki a, pour sa part, indiqué que 8 modules ont été développés au cours de la formation. Pour lui, les participants avaient déjà un niveau incroyablement élevé et leur mission a été d’apporter une touche afin qu’ils soient encore mieux outillés pour la nouvelle règlementation en matière de fiscalité. La formation a consisté à mettre en règles la règlementation comptable vis-à-vis de l’évolution moderne afin que « nous soyons en conformité aux normes comptables internationales », a-t-il souligné. Selon Amidou Ki, une entreprise burkinabè qui veut s’adresser au marché international pour lever des fonds, le langage comptable que ces investisseurs comprennent mieux, c’est le langage de la comptabilité internationale. « Il fallait donc intégrer ses dispositions afin que nos entreprises soient compétitives sur le plan international », a-t-il confié. Pour les participants représentés par Dr Kérabouro Palé, inspecteur des impôts, les échanges étaient d’un haut niveau au regard de leurs qualités. Il a, en outre, précisé que la formation sur le SYSCOHADA Révisé vient à point nommé, car il fallait clarifier un certain nombre d’aspects pour les relais qu’ils constituent. « Et la mission qui va suivre cette formation, c’est surtout d’aller former à notre tour sur le terrain », a-t-il martelé. A en croire, Dr Kérabouro Palé, le changement majeur c’est la répercussion de la formation sur terrain sur le nouveau référentiel. Et leur rôle en tant que directeur général des impôts, c’est de contrôler. Pour lui, la plus-value sera beaucoup plus axée sur les résultats qui seront engrangés sur le terrain. Car, dit-il, « on ne peut pas contrôler quelque chose que l’on ne connait pas ». Et c’est sur une note de satisfaction que les participants ont reçu leur attestation de formation. Ils ont en outre bon espoir qu’ils seront à la hauteur des missions qui leurs est confiée.

Didèdoua Franck ZINGUE (Collaborateur)
Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire