Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Direction Générale des Impôts : 250 agents recrutés pour identifier et géo-localiser les contribuables

Le coordonnateur du recensement fiscal (au centre), Jean Paul Galbani

 

 

La Direction générale des impôts (DGI) organise du 13 février au 12 avril 2019 un recensement fiscal exhaustif des contribuables dans les régions du Centre et des Hauts-Bassins.L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse animée par la DGI, le mardi 12 février 2019 à Ouagadougou.

C’est une opération qui vise à donner une meilleure connaissance du potentiel fiscal et par la même occasion accroître les recouvrements des impôts et taxes. Identifier et géo-localiser environ 500 000 contribuables (estimés à moins de 100 000 actuellement), tel est l’objectif recherché au terme de cette campagne.

Au-delà de la collecte des informations traditionnelles, cette   opération  intègre les activités d’inventaires fonciers et cadastrales ainsi que l’inventaire des éléments permettant d’évaluer ultérieurement le volume des activités, les chiffres d’affaires des recensés, de déterminer l’assiette utile pour les imposer aux différentes cédules d’impôts.

Afin de pouvoir rattacher chacun à une adresse précise, les contribuables de Bobo-Dioulasso, Ouagadougou et leurs communes environnantes seront identifiés et localisés. A cet effet,250 agents recenseurs ont été recrutés sous la responsabilité du cabinet IBG (International business group), un prestataire lui-même recruté par le Programme Gouvernance économique et participation citoyenne de la Banque mondiale  qui apporte son appui technique et financier au projet Recensement fiscal 2019.Ces agents recenseurs seront encadrés par des coordonnateurs, superviseurs et contrôleurs.

«Cette phase de collecte des données sur le terrain se fera à l’aide des terminaux mobiles (smartphones en l’occurrence) sur lesquelles seront installés tous les logiciels et données permettant la saisie en ligne des données, la géolocalisation et la lecture des cartes», précise le coordonnateur du projet Recensement fiscal 2019,Jean-Paul Galbani.

Le nombre de contribuables imposés actuellement ne reflète pas la réalité. Il est estimé à moins de 100 000, mais la DGI espère franchir la barre du demi-million, à l’issu de l’opération. « Nous sommes à environ 55 000 contribuables pour la ville de Ouagadougou. Pourtant, les activités sont très développées et on devrait avoir plus du million de contribuables. Donc, nous espérons avoir 10 fois plus de contribuables à l’issue de cette opération », foi du coordonnateur du projet.

Selonle directeur régional des impôts de la région des Hauts-Bassins Brahima Ouattara, « Il y a juste une petite partie qui paie les impôts et nous escomptons avoir à peu près 500 000 contribuables à l’issue de l’opération. La contribution actuelle est supportée par une petite partie ». Il explique par ailleurs que le  recensement  n’est  pas une   traque. «Nous demandons conformément à la loi que chacun puisse payer à la hauteur de ses moyens et pour ce faire, il faut que la personne soit connue et pour cela, il faut l’identifier »a-t-il  précisé.

 

 FiakofiKossi(Stagiaire)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles