Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Digitalisation : La confédération des institutions financières de l’Afrique de l’Ouest s’y met

Le logiciel intégré SAB-AT a été officiellement lancé le 08 Octobre 2020 à Ouagadougou. C’est un projet de digitalisation des services financiers des réseaux membres de la Confédération des institutions financières de l’Afrique de l’ouest (CIF-AO), opérationnalisé en 2020.

Le projet a un coût de plus de  9 milliards de FCFA, financé sur fonds propres. C’est un système de financement et d’épargne, mais aussi un système de résilience sociale, selon le président du Conseil d’administration de la CIF-AO, Mamadou Moustapha Niang. Avant d’ajouter,  « C’est ce qu’il faut aux économies africaines trop exposées aux risques et catastrophes naturelles. Dans le monde aujourd’hui, il y a des mutations. Et lorsque vous n’êtes pas capables de transformer et de vous adapter, vous êtes appelés à disparaitre ».

Le nouveau logiciel SAB-AT va non seulement rendre les transactions possibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, pour l’ensemble des faîtières membres du réseau de la CIF-AO. Mais aussi, il va permettre de réduire le  délai d’attente dans les guichets, de faire des transactions à distance et avec un smartphone, d’effectuer des opérations dans le réseau CIF en Afrique de l’Ouest, lorsque l’interconnexion entre les réseaux sera établie. Il est mis en œuvre au Burkina Faso, et va s’étendre à l’ensemble du Réseau CIF-AO établi au Sénégal, au Mali, au Togo et au Bénin, à partir de 2021.

Le logiciel est opérationnel au Burkina Faso depuis le 17 Aout 2020, selon Azaratou Nignan/Sondo, directrice générale de la faîtière des caisses populaires du Burkina (FCPB), pour l’ensemble des points de vente des membres de la FCPB. Elle également précisé que le traitement des crédits sera automatisé et à la longue les clients pourront monter eux-mêmes leurs dossiers de crédits.

La Confédération des institutions Financières d’Afrique de l’Ouest (CIF) est l’aboutissement d’un long processus de réflexion et de maturation de ces six faîtières de coopératives d’épargne et de crédit initialement regroupées au sein d’une société anonyme orientée vers la recherche de produits et services financiers innovants dénommée Centre d’Innovation Financière (CIF-sa)

La CIF, aujourd’hui, est un regroupement régional de coopératives financières, fondé sur la solidarité de six grandes fédérations nationales de coopératives d’épargne et de Crédit dans cinq pays de la zone Union Économique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Il s’agit entre autres de la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina (FCPB) ; la Faîtière des Caisses d’Épargne et de Crédit Agricole Mutuel du Bénin (FECECAM-BENIN) ; la Faîtière des Unités Coopératives d’Épargne et de Crédit du Togo (FUCEC-TOGO) ; l’Union des Caisses Mutuelles d’Épargne et de Crédit du Mali (KAFO JIGINEW) ; le Réseau des Caisses d’Épargne et de crédit du Mali (NYESIGISO) ; l’Union des Mutuelles du Partenariat pour la Mobilisation de l’Épargne et le Crédit Au Sénégal (UM-PA). La CIF a été mise en place le 1er juin 2007 à Ouagadougou.

Sombéwendin Micheline Thiombiano/Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles