Connecte-toi avec nous

Développement

   |

DGI : Atelier National pour une synergie d’actions en matière de lutte contre la fraude fiscale.

La Direction Générale des Impôts organise du lundi 20 au vendredi 25 août 2018 à Ouagadougou un atelier national de répression de la fraude fiscale. La cérémonie d’ouverture des travaux est intervenue le lundi 20 août 2018 sous la co-présidence de Madame le Ministre de l’Economie des Finances et du Développement Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI et du Ministre de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion Civique, Garde des Sceaux, Réné BAGORO en présence du Contrôleur Général d’Etat, Luc Marius IBRIGA et de l’expert Monsieur Konan Djaha BENOIT Formateur.

La fraude et l’évasion fiscale, ajoutée au blanchiment des capitaux recommandent des actions fortes et d’envergure qui passent nécessairement par une conjugaison des moyens et des expériences pour endiguer le phénomène d’où la tenue de cet atelier entre l’administration fiscale et les acteurs de la justice. Placé sous le thème: « Elaboration d’une stratégie de synergie d’actions entre l’administration fiscale et les acteurs de la chaîne pénale en matière de lutte et de répression de la fraude fiscale », cet atelier a pour objectif de définir une stratégie efficace de collaboration entre l’administration fiscale et les acteurs de la justice dans la lutte et la répression des actes de fraude de tout genre en général et la fraude fiscale en particulier avec en ligne de mire l’accroissement substantiel du niveau de mobilisation des recettes fiscales et la lutte contre le blanchiment de capitaux.

Vue des participants

Vue des participants

Dans son allocution, le Directeur Général des Impôts monsieur Adama BADOLO a tout d’abord souhaité la bienvenue aux participants et partenaires avant d’indiquer que les conclusions de la 6ème conférence annuelle de la DGI ont permis de relever qu’au Burkina Faso, la fraude fiscale se pratique et se manifeste sous plusieurs formes et aucun secteur d’activités n’est épargné.

Pour ce qui est de la fraude liée aux opérations d’importations monsieur Adama BADOLO affirme que la Direction Générale des Impôts a procédé cette année en 2018 à la désactivation du numéro IFU de plus de 400 importateurs n’ayant jamais effectué une déclaration.

Pour Madame le Ministre de l’Economie des Finances et du Développement, la mise en place de la stratégie de répression de la fraude fiscale devra permettre de mobiliser plus de fonds et permettre au gouvernement de mieux fonctionner.  »La fraude fiscale porte un préjudice à nos finances publiques à tout point de vue » a-t-elle déclaré.

 

Direction Communication (Direction Générale des Impôts-DGI )

Annonce publicitaire
Lecture en continue
 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles