Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Développement: Le SITA 2017 pour promouvoir le textile africain en milieu scolaire

La 4e édition du Salon international du textile africain (SITA), prévue du 18 au 25 novembre prochain à Ouagadougou, veut promouvoir le textile africain dans les écoles. Les organisateurs ont animé, vendredi 10 novembre 2017 à Ouagadougou, une conférence de presse pour faire le point des préparatifs.
 
L’édition 2017 du Salon international du textile africain (SITA) est placé sous le thème: «Le port du textile africain en milieu scolaire». Pour parler de ce Salon, quatrième du genre, le comité d’organisation qui a animé un point de presse, vendredi 10 novembre 2017, dans la capitale burkinabè. A l’occasion, les organisateurs ont dressé le point des préparatifs.
Il en ressort que plusieurs professionnels du textile se rencontreront dans la capitale burkinabè pour la promotion du textile burkinabè et africain. Face aux journalistes, le comité d’organisation assure qu’à une semaine de l’évènement, tout est pratiquement fin prêt.
Selon la directrice du SITA, Antoinette Yaldia, le budget global prévu pour le salon est de 300 millions de F CFA qui permettra d’organiser plusieurs activités. Au nombre des activités phares, il est prévu la cérémonie d’ouverture au cours de laquelle des associations féminines ainsi que des scolaires seront invités à défiler avec des tenues tissées et cousues dans les différentes régions du Burkina Faso.
Le programme prévoit aussi, une exposition vente sur le site du salon, une rencontre B to B entre professionnels, ainsi qu’une soirée de récompense. L’innovation majeure de cette édition du SITA, a ajouté Mme Yaldia, est l’organisation d’un forum sur le thème «le port du textile traditionnel africain en milieu scolaire».

 Le SITA est un espace de promotion du pagne traditionnel Faso Danfani

Le SITA est un espace de promotion du pagne traditionnel Faso Danfani


Ce forum, aux dires de la directrice, vise à réfléchir sur les stratégies de rentabilisation de la filière et les actions à entreprendre pour la promotion du textile africain dans le milieu scolaire. «Pour nous, l’ambition est d’abord de valoriser notre textile en commençant par les plus petits. Nous comptons également, inculquer aux enfants, dès le bas âge, l’intérêt de s’approprier leurs identités culturelles, d’aimer ce qui est produit chez eux et grandir avec cette vision», a expliqué Antoinette Yaldia.
La manifestation dont l’ouverture est prévue pour le samedi 18 novembre 2017 est placée sous le patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Elle connaîtra la participation de pays d’Afrique, d’Europe, mais également celle d’investisseurs chinois et turcs.
La première édition du Salon international du textile africain (SITA) a eu lieu en 2009.

Alfred KANON

ecodufaso.com / ecodafrik.com

 
 
 
 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles