Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Développement de l’économie numérique au Burkina Faso


Echanges autour du projet de document de la politique nationale

Les acteurs des Technologies de l’information et de la communication burkinabè ainsi que ceux du développement de l’économie numérique se sont réunis au cours d’un atelier d’échanges portant sur le projet de document de la Politique nationale du développement numérique produit par le Cabinet IDATE, le mardi 25 octobre 2016 à la DG COOP à Ouagadougou,.

Les Technologies de l’information et de la communication constituent un important vecteur de croissance économique, si elles sont judicieusement déployées et efficacement utilisées. « Les TIC au service du monde durable ». Tel est la nouvelle dynamique en date de 2015, dans laquelle les pays membres de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) veulent s’inscrire.
La dynamique consiste à créer un environnement qui permette aux TIC d’être un catalyseur pour les trois piliers des Objectifs du Développement durable (ODD). A savoir la croissance économique, l’intégration sociale et la protection de l’environnement. «(…) ces trois piliers ont besoin des TIC comme catalyseur, et du large bande pour atteindre les dix-sept objectifs de développement durable. » Toute chose, qui sera sans aucun doute bénéfique pour les pays émergeants.
Le Burkina Faso qui ne veut pas se déroger de la règle a donc entrepris la mise en place d’une politique nationale de développement de l’économie numérique à l’horizon 2025. Et ce par l’interface du ministère en charge de l’économie numérique et du soutien de la Banque Mondiale à travers le Cabinet IDATE.
A ce jour, un projet de document de politique nationale de développement numérique du Burkina Faso a été produit suivant une approche participative par le cabinet IDATE. Ce document a constitué l’objet des échanges au cours de l’atelier.

dg-coopLe secrétaire général du ministère en charge de l’économie numérique, Casimir N. Kaboré a dans son allocution d’ouverture invité les participants à des échanges francs et constructifs afin d’analyser sans complaisance le projet de document. Et ce, au vue de l’importance du document pour le secteur de l’économie numérique. Il a aussi expliqué que les observations, amendements et suggestions seront pris en compte afin de finaliser le projet de document tout en s’assurant qu’il tienne compte des réalités du secteur de l’économie numérique du Burkina Faso.
Environ une trentaine de participants prennent part au présent atelier. A termes la politique nationale de développement de l’économie numérique deviendra un référentiel de planification à la hauteur des grands défis actuels du Burkina Faso.

Balguissa SAWADOGO
ecodufaso.com / ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles