Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Deuxième édition du Choiseul 100A: le Burkina Faso honoré

Suite au très large succès de sa première édition, l’Institut Choiseul publie pour la deuxième année consécutive le classement des jeunes leaders économiques africains : »le Choiseul 100 Africa ». Cette étude inédite recense toutes celles et tous ceux qui portent l’économie et le développement de l’Afrique, et incarnent le renouveau de ce continent. Le Burkina Faso compte un lauréat parmi les 100 premiers de ce classement annuel qui « recense et classe les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins, appelés à jouer un rôle majeur dans le développement économique du continent dans un avenir proche ».

Le Choiseul 100 Africa est une étude annuelle inédite réalisée par l’Institut Choiseul. Il identifie et classe les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins appelés à jouer un rôle important dans le développement de l’Afrique dans un avenir proche. Dirigeants d’entreprises florissantes, entrepreneurs à succès, investisseurs et porteurs de projets innovants, etc., ils incarnent le dynamisme et le renouveau de tout un continent et portent les espoirs de toute une génération.

Cette édition du Choiseul 100 Africa a porté son étude sur 44 des 54 Etats africains et a noté que face aux nouveaux besoins de notre continent, de nouveaux métiers ont commencé à émerger notamment la finance, les NTIC et le secteur des services sont parmi les secteurs les plus représentés tandis que l’énergie, les transports ainsi que la
construction sont en retrait par rapport à leur potentiel.

Choiseul 100 Africa 2015 a aussi noté l’émergence des femmes à des postes influents. Ainsi, elles sont 60 dans cette édition du Choiseul 100 Africa.

Le Nigérian Igho Sanomi, PDG du conglomérat Taleveras Group, actif dans l’énergie et les hydrocarbures, Mohammed Dewji, PDG du groupe Mohammed Entreprises Tanzania Limited, et l’Égyptien Hisham El Khazindar, PDG du fonds d’investissement Qalaa Holding (ex-Citadel Capital), restent aux trois premières places du classement.

En revanche, l’entrepreneuse angolaise Isabel Dos Santos, le Sénégalais Tidjane Deme (Google), Marlon Chigwende (The Carlyle Group) et Janine Diagou Wodié(NSIA), âgés de plus de 40 ans au 1er janvier, sortent du top 10 du classement de l’institut Choiseul, tandis que le Marocain Mehdi Tazi (Saham Assurance Maroc, le Franco-Malgache Hassanein Hiridjee, la Sud-Africaine Nomkhita Nqweni (Absa Capital) et le Togolais Paul-Harry Aithnard (Ecobank) y font leur entrée.

Au plan régional, l’Afrique de l’Ouest prend le premier rang avec 58 lauréats (dont 17 Nigérians) sur les 200 dirigeants listés au total dans le rapport de l’institut Choiseul, devant l’Afrique de l’Est (52) et l’Afrique du Nord (47).

Il convient de noter la place particulière accordée aux dirigeantes africaines dans cette nouvelle édition du rapport. « Le classement ne compte pas moins de 60 jeunes Africaines dont le parcours et les succès ouvrent la voie à un véritable optimisme quant à la nouvelle place des femmes dans l’économie continentale », écrivent les auteurs de l’étude.

Trois Burkinabè ont été identifiés en tant que jeunes leaders africains : Delphine MAIDOU (Présidente-directrice générale, Allianz Global Corporate & Speciality of Africa), Ben Cheick HAIDARA (Directeur général Airtel Burkina Faso) et Thierry KIENTEGA (Directeur des nouveaux projets CFAO).

Créé en 1997, l’Institut Choiseul est un Think Tank indépendant et non partisan dont le champ d’action couvre l’Europe, la zone méditérannéenne et l’Afrique. À travers sa politique de publication et l’organisation d’évènements
de prestige autour de personnalités influentes, l’Institut Choiseul nourrit continuellement les décisions des acteurs économiques et politiques.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Institut Choiseul

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles