Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Deuil à Coris Bank International : Ousmane Sana repose désormais au cimetière de Goughin à Ouagadougou

La journée du 27 décembre 2016 a été des plus douloureuses pour la famille Coris Bank International (CBI). Famille, amis, collègues et collaborateurs sont allés accueillir la dépouille mortelle suivi de l’enterrement de Feu Ousmane Sana, précédemment Directeur général de la filiale ivoirienne de la banque, brutalement arraché aux siens, arrivée le ce jour par vol spécial.

Prévu à 16h, ce sera finalement à 17h 30 que la délégation ivoirienne atterris à Ouagadougou avec le défunt, mines serrés, yeux rouges, gorges noués, la tristesse était visible.
A Ouagadougou, la famille s’est fortement mobilisée pour rendre un dernier hommage à leur collègue. L’ambiance était des plus insurmontables. Entre pleurs des proches et commentaires, les visages étaient interrogateurs car d’aucun se demandait toujours pourquoi lui.

Après une dizaine de minutes de bénédictions de la dépouille, minutes au cours desquelles l’on a pu percevoir le P-DG du Groupe Coris, Idrissa Nassa visiblement durement touché, l’Ambassadeur du Burkina en Côte d’Ivoire ; Mahamoudou Zongo et des opérateurs économiques connus , le cortège s’est dirigé à la grande mosquée du grand marché d’Ouagadougou. Là encore moment de prières et de bénédictions. Là encore les commentaires des proches se mêlaient aux invocations de l’imam. Homme très pieux mais surtout accessible et toujours jovial raconte un de ses collègues l’on devait s’attendre aisément à une si forte mobilisation, surtout celle de la communauté musulmane.

De la mosquée, le cortège se frayant difficilement un chemin dans les ruelles du centre-ville de Ouaga, se déployait à perte de vue. Il s’est ensuite dirigé vers le cimetière de Goughin. Là encore malgré la pénombre de la soirée, on pouvait voir les femmes qui se consolaient.
Ousmane Sana laisse derrière lui une grande famille qui le pleure et des collaborateurs attristés.

Balguissa Sawadogo
ecodufaso.com / ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles