Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Démarche Qualité : Les directions en charge des systèmes d’information de l’administration publique à l’école du management de qualité

Monsieur Ezai Toé (au milieu) a souhaité une meilleure appropriation de la formation

Le ministère de l’Economie numérique et des Postes à travers sa direction générale des technologies de l’information et de la communication organise du 18 au 20 septembre 2019 à Ouagadougou un atelier de formation au profit des directions en charge des systèmes d’information.

La démarche qualité est un projet d’entreprise mis en œuvre pour maîtriser la qualité et améliorer les produits et les procédés de production, la satisfaction client et plus largement améliorer la performance d’un organisme et la satisfaction de toutes les parties intéressées (wikipédia).

A ce propos, en 2018 le gouvernement burkinabè a adopté un référentiel de management de la qualité des systèmes d’information. A ce propos, le Directeur Général des Technologies et de la Communication Ezai Toé explique que  l’objectif de la formation des directeurs des systèmes d’information vise à vulgariser ce référentiel et de faire en sorte que les différentes parties puissent se l’approprier.

« La formation va permettre d’outiller les différentes directions en charge des services informatiques sur ce référentiel qui est une base qui va permettre d’introduire la démarche qualité au sein des structures publiques de l’Etat » a-t-il confié.

 

Vu des participants

Pendant trois jours, les participants seront édifiés sur un certains nombres de normes et de guide pratiques contenus dans le référentiel. Il s’agit de la norme ISO 9001 la version 2015, qui est la norme qui encadre un peu la démarche qualité. La norme press 2 et PMBook qui sont deux normes consacrées à la gestion des projets en général et en particulier la gestion des projets informatiques. D’autres normes telles la norme ISO 2700 qui est consacrée à la sécurité des systèmes d’information. Notamment la norme 27 001 pour la sécurité et la norme 27 002 pour la gestion des risques.

Le directeur général des technologies et de la communication, Ezai Toé de conclure que l’atelier de formation, ambitionne à terme, à faire en sorte que les DSI soient bien outillés par rapport au référentiel sur le management de qualité. Ce, afin qu’au bout de la chaîne l’on puisse avoir une effectivité de la démarche qualité au sein des direction en charge des systèmes d’information pour les performances de ces directions et des usagers des services informatiques qui sont offerts en leur sein.

Balguissa Sawadogo

Eocudfaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles