Connecte-toi avec nous

Développement

   |

David Cameron reçoit son homologue algérien pour une visite très business

Le premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, sera mercredi 10 décembre 2014, au London Stock Exchange où il sonnera les cloches d’ouvertures, une des étapes d’une visite qui délivrera les détails de nouveaux partenariats entre la Grande Bretagne et l’Algérie, lors de la rencontre au sommet avec son homologue britannique, David Cameron (photo).

A la tête d’une délégation forte de plusieurs de ses ministre, M. Sellal participera à une rencontre avec près 400 investisseurs internationaux parmi lesquelles AstraZenaca, le géant britannique des industries pharmaceutiques, Petrofac, la multinationale spécialisée dans l’ingénierie pour qui on annonce des signatures de contrats de l’ordre de 2 milliards de livres sterling.

Plusieurs entreprises britanniques sont désormais au coude à coude, pour tirer profit des opportunités d’affaires qu’offre le plan quinquennal de développement de l’Algérie d’un montant global de 266,18 milliards $. De plus, David Cameron et Abdelmalek Sellal devraient aussi annoncer un traité sur la double-taxation, facilitant ainsi l’implantation des entreprises britanniques en Algérie.

Pays dont les revenus reposent essentiellement sur ses ressources gazières et pétrolières, l’Algérie souhaite aujourd’hui diversifier son économie et s’est lancée dans un vaste programme de mise en place d’infrastructures structurantes et sociales.Une niche pour de nombreux investisseurs britanniques qui participeront à la rencontre d’affaire présidée par Phillipe Hammond, le ministre des affaires étrangères britannique

Idriss Linge
agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles