Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Dangote veut produire 950 000 tonnes de riz, soit 45% des importations actuelles du Nigéria

On le savait homme à aimer les défis. Fidèle à sa réputation, le célèbre tycoon nigérian Aliko Dangote multiplie les investissements dans l’agriculture. Après l’annonce du lancement de la plus grande unité de transformation de tomates du continent dans l’Etat de Kano, le groupe s’attaque désormais à la production rizicole.

La compagnie qui a acquis 150 000 hectares à travers cinq états du Nigeria (Edo, Jigawa, Kebbi, Kwara et le Niger State) pour la culture, installera deux unités de production d’une capacité totale de 240 000 tonnes dans le pays. Elle a annoncé comme objectif de doubler cette quantité d’ici deux ans. Selon le groupe, ce projet constituera le plus grand investissement unique réalisé dans le secteur de la production rizicole en Afrique. Mais la compagnie ne se limitera pas à cette performance. En effet, il s’agit pour Dangote de produire à terme environ 950 000 tonnes de riz, soit 45% du total des importations du Nigeria. Une ambition qui n’a pas manqué de toucher un Goodluck Jonathan incapable de cacher son admiration : «Cela requiert beaucoup de travail, d’investissement personnel et de discipline pour réaliser ce qu’a fait Aliko Dangote.» a-t-il affirmé.

Concernant ces investissements dans l’agriculture, le président nigérian a estimé que le jeu en valait la chandelle. «Ce pays est capable de produire assez de riz pour nourrir la sous-région ouest-africaine.» a-t-il déclaré avant de s’engager à réduire sous douze mois la contrebande de la denrée qui entre dans le pays via les zones frontières du Bénin et du Cameroun.

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles