Connecte-toi avec nous

ACTUALITES FINANCIERES: AFRIQUE

   |

Côte d’Ivoire: NSIA Banque sur le point de ravir la deuxième place

En dépit des difficultés liées à l’affaire SAF CACAO et à la fraude sur les cartes VISA, Nsia Banque pourrait bien devenir la seconde banque ivoirienne si l’on s’en tient aux données publiées par la Commission Bancaire de l’UEMOA.

En effet, selon le rapport 2017 de la Commission, la filiale du groupe NSIA se classerait:

4e suivant le total bilan avec CFA 1 088,9 milliards.
1ersuivant la taille du réseau avec 82 agences (si on fait abstraction du réseau de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne)
5e suivant le nombre de comptes ouverts avec 297 891 comptes
4esuivant les dépôts collectés évalués à CFA 725,3 milliards
4e suivant les crédits octroyés évalués à CFA 701
milliards

Toutefois, en 2018, le groupe NSIA a finalisé l’acquisition des filiales du groupe DIAMOND en UEMOA. Cette acquisition leur permettrait de mettre la main sur les actifs de

DIAMOND BANK BENIN
DIAMOND BANK SENEGAL
DIAMOND BANK TOGO
DIAMOND BANK CI

Dans une interview accordé le 05 novembre 2018 au quotidien FRATERNITE MATIN, M. JEAN KACOU DIAGOU, PCA du groupe NSIA, précisait qu’il y’aurait prochainement en Côte d’ivoire une réorganisation en vue d’une reprise de DIAMON BANK CI par NSIA BANQUE CI.

En intégrant les performances 2017 de DIAMOND BANK CI publiées par la Commission, NSIA BANQUE CI se classerait désormais 2e au plan national sur le critère des crédits octroyés (784,3 milliards, données de 2017) devançant la Banque Atlantique de Cote d’ivoire (712,5 milliards, données de 2017).

Cela constituerait sans nul doute une performance remarquable pour le groupe NSIA sachant que celui-ci n’est présent dans le secteur bancaire que depuis 12 ans. Reste à savoir dans quel état il récupère DIAMOND BANK CI et ses autres consœurs. On se souvient encore qu’ECOBANK NIGERIA avait eu beaucoup de mal à digérer l’acquisition d’OCEANIC BANK même si cet achat l’avait propulsé dans le cercle des premières banques de ce pays.

Par Brice Kouao, l’Ecole de la Bourse, Abidjan.
financialafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles