Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Côte d’Ivoire : Comium courtisé par Vodafone et Airtel

Le quatrième opérateur mobile ivoirien, Comium, est dans le viseur des compagnies britannique Vodafone et indienne Airtel, qui cherchent à s’implanter en Côte d’Ivoire.

L’opérateur Comium, quatrième en Côte d’Ivoire, est courtisé par les compagnies indienne Airtel et britannique Vodafone, qui veulent s’implanter dans le pays. Les deux groupes sont très intéressés par l’acquisition de Comium, qui, malgré ses 820 887 abonnés, reste en difficulté.

Concurrence

Près de sept ans après sa création, la compagnie fondée par l’homme d’affaires Nizar Dalloul n’a pas pu faire face à la concurrence des mastodontes Orange et MTN, et a vu son chiffre d’affaires fondre de 4 milliards de F CFA (6 millions d’euros) en 2012 à 372,8 millions de F CFA (566 600 euros) l’année dernière.

Mais, si Vodafone et Airtel cherchent à reprendre Comium Côte d’Ivoire, Nizar Dalloul, quant à lui, pourrait vendre l’ensemble de ses activités comprenant ses filiales en Sierra Leone et au Liberia.

La Côte d’Ivoire compte environ 18 millions d’abonnés au téléphone mobile, sur une population totale estimée à 24 millions. Les cinq opérateurs existants sont le français Orange, le sud-africain MTN, le libyen Green, l’émirati Moov (Etisalat) et le libanais Comium. Café mobile, un opérateur lancé par des locaux, a obtenu une licence en 2012 tandis que Warid Telecom, basé à Abu Dhabi, détient un permis d’exploitation inutilisé.

 

Source: Jeune Afrique

 

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles