Connecte-toi avec nous

Développement

   |

COPA 2015 Burkina Faso : Accompagner les promoteurs d’entreprises à la recherche du financement

La Maison de l’entreprise en partenariat avec TECHNO Serve ont organisé le 24 novembre 2015 au Pavillon de la créativité du SIAO, une journée de rencontres des lauréats de la COPA 2015(Compétition des Plans d’Affaires) avec les institutions financières, les institutions de micro crédits, et des services spécialisés de la transformation, l’agriculture et l’élevage. Objectif, créer un cadre de rencontre afin de préparer les promoteurs à la recherche de financement. Le Coordonnateur Pays de l’ONG TECHNO Serve, Alexis Aka Anouan nous en dit plus.

Ecodufaso.com : Dites-nous brièvement qu’est-ce que la COPA ?

La Compétition de Plans d’Affaires 5COPA) est organisée depuis maintenant près de 9 ans par la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso. Il s’agit pour tous les promoteurs au Burkina de présenter un projet d’entreprise. Ce projet est décrit dans un document qu’on appelle Plan d’Affaires qui est soumis à la compétition. Chaque année autour du mois de janvier, la compétition est lancée de façon officielle, avec les partenaires techniques et financiers dont Techno Self qui est partenaire de la Maison de l’entreprise. Il s’agit de demander à tous les promoteurs d’entreprises qui existent ou les personnes qui ont des idées de création d’entreprises de proposer un projet à travers leur document de Plan d’Affaires. Les entreprises de commerce pur ne sont pas concernées. C’est seulement les domaines de la transformation des produits, les produits agricoles, l’élevage, les domaines de prestation de service aussi tels les services sécurité peuvent déposer leur Plan d’affaires. Cette année, la diaspora burkinabè a été encouragée et aussi les étudiants. Il faut pousser tout le monde vers l’entreprenariat car c’est l’entreprenariat qui va régler le problème de chômage. Le gouvernement ne peut pas embaucher tout le monde au Burkina Faso.

Pourquoi la rencontre de ce jour ?

L’idée de la COPA est de donner des prix mais derrière cela, l’objectif qui se veut durable pour nous c’est que ces entreprises puissent perdurer et continuer à faire créer de la richesse et créer de l’emploi. Il est important pour nous d’apporter des outils d’appui, et de conseils. Dès qu’on finit la remise des prix il y a des conseillers d’entreprises sur toute l’étendue du territoire national qui accompagnent ces lauréats. On s’est rendu compte que le travail de ces conseillers qui sont des spécialistes en gestion ne suffit pas. Parfois des entrepreneurs qui font de l’élevage ont besoin de techniciens d’élevage. A ce niveau le conseiller aura des limites. Cette activité permet donc de faire venir des techniciens de tous domaines tels l’élevage ou la transformation agroalimentaire sur les aspects spécifiques de leur secteur d’activité afin de développer leur production et leur projet d’entreprise. Cette activité est une occasion de régler les questions de l’accès au financement. C’est pourquoi l’on a invité les banques a cette activité ainsi que lest les responsables des PME PMI, les institutions de micro finances, des fonds d’investissement à être présents et à expliquer aux entrepreneurs ce qu’ils attendent réellement en matière de projets et comment cela fonctionne pour mieux se préparer en ce qui concerne l’accès au financement de ces institutions.

Au terme de cette journée d’échanges, vos attentes ont-t-elles été comblées ?

Nous sommes à 100% satisfaits par ce que vous voyez ces entreprises qui sont là, l’on n’a pas payé le transport de quelqu’un. Ils sont venus de loin par ce qu’ils sont tout simplement intéressés par cette activité. C’est la deuxième édition, la première édition a eu lieu à 48h de l’insurrection populaire en octobre 2014. Mais cela n’a pas démobilisé les participants. Cette année encore ils sont là avec le même déterminisme malgré la psychose des élections et de l’insécurité. Cela montre l’intérêt pour cette activité et en tant que partenaire pour cette activité l’on est satisfait du succès engrangé aujourd’hui à travers la mobilisation.

COPA2

Présentez-nous brièvement TECHNO Serve

TECHNO Serve est une ONG américaine basée à Washington qui a été créé au Ghana. L’ONG a été fondée par un volontaire américain qui est parti du principe que « vaut mieux apprendre à pêcher que de donner du poisson à quelqu’un ». Vaut mieux permettre à tout africain de développer son activité de façon professionnelle pour qu’il puisse s’en sortir et de pouvoir se prendre en charge plutôt que de venir lui donner l’aide au développement, lui donner de l’argent pour lutter contre la pauvreté car il devient encore beaucoup plus pauvre. L’organisation s’est développée depuis le Ghana il y a maintenant une cinquantaine d’années maintenant. Elle intervient en Amérique Latine, en Afrique et en Asie. Et en Afrique de l’Ouest, on a quatre bureaux depuis l’année dernière : le Nigéria, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Benin.
Au Burkina Faso, on intervient dans un seul projet pour le moment, l’appui à la Maison de l’entreprise, et on espère qu’avec l’engouement que l’on constate TECHNO Serve viendra s’installer au Burkina Faso par ce que la dynamique du secteur privé est très avancée ici.

Merci

Merci Bien

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles