Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Coopération : Le Comité d’organisation du SICOD face à la presse

Dans   le cadre de   la   1ère édition du Salon   International   de   la Coopération pour le   développement(SICOD), prévu du 06 au   10   décembre, le comité   d’organisation (CO) dudit salon a   animé   un point de presse   le jeudi 29 novembre 2018 à Ouagadougou.

Le Burkina Faso   traverse une   période très particulière dans   la marche vers le progrès. Une   période caractérisée par la recrudescence des attaques   terroristes.  Phénomène qui   en   passe   de devenir   un fléau faisant   fuir   les investisseurs.  A quelques jours du Salon International de la Coopération pour le Développement(SICOD), le   comité se veut rassurant. L’objectif de   ce point de   presse, consiste à présenter   aux Hommes de médias l’état   des lieux des préparatifs et donner   les chronogrammes des différents ateliers et les caravanes de presse.

Réfléchir sur l’état de la communication, le journalisme mais aussi aborder l’aspect de l’avenir de la coopération au Burkina, tel est l’objectif du Salon international de la coopération pour le développement (SICOD).  Organisé par l’Initiative des Journalistes   africains pour   la   coopération et   le développement (IJACOD), cette première édition sera   placée sous le thème « Quelles   stratégies   de communication pour   une   meilleure visibilité    des actions   de la coopération au   Burkina Faso, dans un   contexte de menaces    sécuritaires ? » Selon le Secrétaire   exécutif de l’IJACOD, Jean Victor Ouédraogo, « Le thème de ce salon qui cadre avec la situation nationale, se veut un espace d’échange entre les médias nationaux et internationaux afin de redorer le blason du Burkina Faso à travers des informations justes sur la situation sécuritaire ».

Une communication sera animée par le   Professeur Serge Théophile Balima, un   communicateur chevronné qui a   la   carrure de disserter sur cette problématique. Selon les   organisateurs, le   choix   du thème répond à   cette   interrogation.  Le   Burkina Faso   est-il   toujours   une destination ?

Le   Réseau IJACOD à   travers le   SICOD   qui   est une nouvelle   vitrine de   la coopération   au Burkina Faso   se propose par les différentes communications   du 06   au 10   décembre 2018 de   répondre à   cette interrogation. Une deuxième communication portera sur « La genèse   du terrorisme dans   le Sahel, quelle thérapie   pour   l’avenir et quelle   méthode pour une   résilience de   l’insécurité de ce type ? »  Pour   l’animation   de   ce thème   le choix   s’est   porté   sur Monsieur Mahamoudou     Ouédraogo, spécialiste   des questions sécuritaires et dont la réputation    va   au-delà du   Burkina Faso.

En plus des communications, il y aura également   des   panels qui porteront sur les   actions    de   la   coopération   au Burkina Faso.

Sont entendus à   cette   première   édition   du salon de   la   coopération, les membres d’organisations   non   gouvernementales (ONG), les journalistes, les jumelages, des collectivités territoriales ainsi que   d’autres partenaires   qui   vont rehausser   cette manifestation   première   du genre   au Burkina Faso.

D’ores et déjà le CO annonce une caravane   de presse prévue à Koudougou suivie d’un atelier de formation avec le ministère   du Développement de   l’Economie Numérique et des Postes. Il est attendu également une Nuit de la   coopération suivie   d’un Diner   Gala   et de remise   des attestations qui seront inscrit au menu   des   activités de   la   1ère édition du Salon International de la Coopération pour le   développement(SICOD),

Kossi Fiakofi (Stagiaire)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.