Connecte-toi avec nous

Mines & Energies

   |

Coopération La Banque Africaine de Développement octroie 41,25 milliards de F CFA au Burkina pour financer le secteur de l’eau et l’énergie

Le Ministre de l’Economie, Finances et du Développement, M. Lassané KABORE et le Responsable Pays de la Banque Africaine de Développement, M. Pascal YEMBILINE ont procédé le vendredi 21 février 2020 à la signature de quatre Accords de financement au profit du secteur de l’eau et de l’énergie.

Le montant total des quatre accords s’élève 41,25 milliards de F CFA et est réparti comme suit :

– 9,3 milliards de F CFA (composé d’un prêt de 5,3 milliards de F CFA d’un don de 4 milliards de F CFA)  pour financer le Projet d’Eau Potable et d’Assainissement en Milieu rural (PEPA MR). Le coût global du projet est estimé à 10,14 milliards de F CFA  et est cofinancé par la BAD à hauteur de 9,3 milliards de F CFA ; l’Etat Burkinabè  à hauteur de 691 millions de F CFA et 228 millions de F CFA par les bénéficiaires.  Sa mise en œuvre permettra de faciliter l’accès, des populations des régions du Centre Ouest et du Centre Sud,  à l’eau potable et à l’assainissement.

– Un prêt de 32,024 milliards de F CFA pour le financement du Projet « YELEEN ». D’autres partenaires au développement appuient ce projet. C’est le cas notamment de l’Agence Française de Développement (AFD) avec une contribution de 49,2 milliards de F CFA et l’Union Européen avec 5,445 milliards de F CFA. Le projet « YELEEN » est une opération d’investissement portant sur le déploiement de centrales solaires pour une puissance totale de 52 MWc reparties sur 4 sites : Ouaga Nord-Ouest (43MW), Dori (6MW), Diapaga (2MW) et Gaoua (1MW). Il contribuera aussi au renforcement et à l’extension des réseaux électriques de distribution, en vue de raccorder 30 000 nouveaux ménages, soit environ 200 000 personnes.

Au cours de la cérémonie de signature des conventions, le ministre de l’eau et de l’assainissement, M. Ambroise OUEDRAOGO a, au nom du Gouvernement, traduit sa reconnaissance à la BAD pour cet accompagnement, qui permettra d’améliorer durablement les conditions de vie des populations des zones touchés par ces deux projets.

DCPM/MINEFID

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles