Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Coopération Japon-Burkina Faso : Une assistance financière non-remboursable…

Coopération Japon-Burkina Faso : Une assistance financière non-remboursable de 5 milliards 755 millions de F CFA pour l’éducation

La Coopération Japonaise au Burkina Faso et le ministère des Affaires étrangères et de la coopération régionale ont procédé le 25 aout 2015 à la signature de l’Echange de notes relatif au don d’un montant estimé à 5 milliards 755 millions de F CFA pour la mise en œuvre du « Projet de construction d’infrastructures éducatives en appui au post primaire ». La cérémonie a eu lieu dans la salle des Ambassadeurs à Ouagadougou.

Au Burkina Faso l’accroissement des effectifs et l’engouement particulier des populations pour la scolarisation ont créé un phénomène de goulot d’étranglement au niveau du passage des élèves du primaire au post-primaire et par effets induits, entre le post-primaire et le secondaire. C’est au vue de ce contexte sombre pour l’éducation nationale que la coopération japonaise a décidé d’accompagner le Burkina Faso à travers la mise en œuvre du « Projet de construction d’infrastructures éducatives en appui au post-primaire. » Le projet vise la construction de 50 collèges d’enseignement général, la dotation en équipements nécessaires en fournitures et mobilier de bureau dans 7 provinces du Burkina Faso.

Coopération Japon-Burkina Faso 2

L’Ambassadeur du Japon au Burkina Faso, M. Masato Futaishi, a exprimé sa joie quant à l’aboutissement de cet accord qui vient renforcer les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays. L’éducation des enfants et l’investissement dans le capital humain étant capital pour le Japon, il a souhaité que ce don contribue à la construction d’un Burkina nouveau. Ce don permettra à terme à assurer une plus grande disponibilité et une meilleure accessibilité des élèves aux infrastructures ce qui permettra de combler un tant soit peu le gap existant entre le primaire et le post primaire dans le système éducatif burkinabè s’est réjoui le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Régionale, Moussa B. NEBIE. Il a aussi rassuré que les relations Japon-Burkina Faso se portent bien sur le plan bilatéral que multilatéral. Les sept provinces qui bénéficieront de ce projet sont entre autres le Bam, le Ganzourgou, le Kadiogo, le Kourwéogo, le Namentenga, l’Oubritenga et le Sanmatenga.

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles