Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Coopération Banque Mondiale-Burkina Faso : Signature de deux accords de financement à hauteur de 22 milliards

Comme antérieurement annoncé, c’est maintenant effectif. Le Burkina Faso bénéficie de deux accords de financements sous forme de prêt de la part de la Banque Mondiale. Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly Sori a procédé, le vendredi 03 mars 2017 à son cabinet à Ouagadougou, à la signature des deux (02) accords de financement avec le Représentant Résident de la Banque Mondiale au Burkina Faso, Cheick F. Kanté.

SUR LE MEME SUJET...
Promesse tenue par la Banque Mondiale est-on tenté de dire. Après la conférence de Paris pour la mobilisation de financement du Plan National de Développement économique et social (PNDES) , l’institution à travers un communiqué de presse avait annoncé une intention de financement dans les secteurs des Tics et des transports pour n’en citer que ceux-ci. Toute chose maintenant effective.
Le premier accord est relatif au financement du projet e-Burkina à travers un prêt de 20 millions de dollars US soit environ 11 milliards de FCFA. L’objectif de ce projet est d’améliorer la capacité et l’utilisation des TIC par les administrations publiques et les agences pour la fourniture d’informations et de services électroniques et la promotion de l’entrepreneuriat dans l’économie numérique, avec un accent particulier sur l’agriculture et les zones rurales. Le projet est prévu pour une durée de six (06) ans, et il sera exécuté jusqu’en juin 2022, sous la tutelle technique du Ministère du Développement de l’Economie Numériques et des Postes.
Le second accord est relatif au financement du Projet d’appui à la modernisation du secteur des transports et de facilitation du commerce (PAMOSET-FC). Le montant du prêt est de 20millions de dollars US, soit environ
11 milliards FCFA. L’objectif du PAMOSET-FC est d’améliorer l’efficacité et la sécurité des services de transport sur la section burkinabè du corridor de transport routier Ouagadougou – Abidjan.
Le PAMSOET-FC sera mis en œuvre jusqu’en juin 2022 sous la tutelle technique du Ministère des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière (MTMUSR).
Le Burkina Faso est devenu membre du groupe de la Banque mondiale en 1963. Selon des données en date de 2016, le portefeuille de la Banque mondiale au Burkina est composé de 16 projets nationaux représentant un engagement total de 1047, 69 millions de dollars US, et de 8 projets régionaux représentant un engagement de 176,80 millions de dollars US.
 

Balguissa Sawadogo
ecodufaso.com / ecodafrik.com

Annonce publicitaire