Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Construction d’usines pharmaceutiques : Le Burkina pourrait bénéficier de l’expérience égyptienne

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, s’est entretenu, le jeudi 8 juin 2017 au Caire, avec le Premier ministre égyptien, Chérif Ismaël et le président du Conseil des députés, Dr Ali Abdel Aal. Le renforcement de la coopération entre le Burkina et l’Egypte ont meublé les échanges.
Après son entrevue, la veille, avec son homologue Abdel Fattah Al Sissi, le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a pris langue, le jeudi 8 juin 2017, avec le Premier ministre, Chérif Ismaël, pour parler également du renforcement de la coopération entre l’Egypte et le Burkina.
Rien n’a filtré de ces échanges, mais les confidences du ministre égyptien de la Santé, Dr Ahmed Emad, ont permis d’avoir une idée. « La rencontre avec le Président du Faso a porté sur la coopération entre notre pays et le Burkina dans le domaine de l’industrie, du commerce et de la santé. Dans le domaine de la santé, on a discuté de la possibilité de construire des usines pharmaceutiques au Burkina. Nous avons 154 usines pharmaceutiques en Egypte. On a l’expérience de construction d’usines pharmaceutiques en Afrique », a-t-il confié.
Il a également fait part de la prise en compte de l’expérience égyptienne en matière de lutte contre l’Hépatite C et B, lors de l’entretien avec le Président du Faso. « Le Burkina pourrait bénéficier de notre expérience dans ce domaine », a indiqué Dr Emad, non sans évoquer aussi la possibilité d’échanges d’expériences entre les chirurgiens et les professeurs des facultés de médecine égyptiens et burkinabè. Le locataire du palais de Kosyam a également eu un tête-à-tête avec le président du Conseil des députés, Dr Ali Abdel Aal, à qui il a rendu visite. Il a été question de la consolidation des liens entre les deux Etats.
Roch Marc Christian Kaboré a par ailleurs visité les locaux (hémicycle et musée) du Conseil des députés, institution inaugurée en 1924 et comptant 296 parlementaires. « La visite du Parlement et de son musée m’offre l’occasion de saluer l’immense travail qu’effectuent les parlementaires pour l’ancrage de la démocratie. Tous nos félicitations et encouragements », a mentionné le Président du Faso dans le livre d’or du Conseil des députés.

Kader Patrick KARANTAO
Depuis le Caire
sidwaya

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles