Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Construction aéroport de Donsin : La phase 1 absorbera 230 milliards de FCFA

Selon la maitrise d’ouvrage de l’aéroport, le projet de construction de l’aéroport de Ouagadougou-Donsin et de ses voies d’accès vise à assurer un meilleur fonctionnement du centre-ville et une meilleure liaison avec les quartiers-sud de la capitale, améliorer la sécurité et la sûreté des activités aéronautiques en les délocalisant hors de la ville et optimiser la mise aux normes de l’OACI, de l’IATA et de la CEDEAO de la nouvelle plateforme aéroportuaire, améliorer la qualité de vie dans la ville de Ouagadougou par la baisse de la pollution, du niveau sonore et l’amélioration de la fluidité du trafic. Il s’agira aussi de lutter efficacement contre la pauvreté en créant des emplois pendant et après l’exécution des travaux, d’induire des effets tels que le développement de la région de Donsin et la création d’un pôle de croissance, de contribuer à une augmentation des recettes de l’État par les taxes et impôts qui seront générés par la commercialisation et la mise en valeur du site de l’actuel aéroport,… L’aéroport est projeté avec une piste d’atterrissage-décollage de 3.500 mètres avec possibilité de prolongement à 4.000 mètres au besoin. L’espace réservé au futur aéroport est suffisant pour accueillir une deuxième piste parallèle et le doublement des installations terminales en prévision sur le long terme. L’aéroport sera doté d’installations pour la navigation aérienne internationale : aides visuelles à l’atterrissage ainsi que systèmes de balisage, de marquage et d’éclairage, aides radio électriques, services de contrôle du trafic aérien, tour de contrôle de 45 mètres de hauteur,… L’aérogare passagers dont la mise en service est prévue pour 2017 couvrira 17 000 m² pour une capacité de 720 passagers par heure. Une expansion de l’aérogare peut être envisagée entre 2026 et 2030 pour faire face à la croissance du trafic avec un ajout de 5.800 m² qui lui permettra de traiter 855 passagers en heure de pointe. Par ailleurs l’aéroport de Ouagadougou-Donsin sera relié à la ville de Ouagadougou par une nouvelle route de 13 Km partant de la RN3 au niveau de Loumbila, ainsi qu’un accès par la RN23 au niveau de Nioniogo d’environ 8 Km. D’autres voies d’accès sont prévues pour relier l’aéroport au centre-ville. Il s’agit de : la route principale à 2 x 2 voies d’environ 25 Km et la voie ferrée qui nécessitera une bretelle de 7 Km de nouvelle voie et la réhabilitation de 37 Km de voie existante. Ces réalisations pourraient se faire à long terme. La construction de l’aéroport est prévue pour se dérouler en plusieurs phases:
Phase 1 (2013-2017) : construction des infrastructures strictement nécessaires pour permettre le transfert des activités aéronautiques sur la plateforme de Donsin.
Phase 2 (2026-2030) : expansion pour faire face à l’augmentation du trafic.
La construction de l’aéroport de Donsin et de ses voies d’accès sera financé par un partenariat entre le public et le privé. Le financement public proviendra essentiellement des dons et prêts et du budget de l’État. Le financement privé lui sera assuré par la Société d’Économie Mixte (SEM). Le montant total du financement à mobiliser pour la phase 1 est de 230 milliards de FCFA.

Aimé Florentin BATIONO
Ecodufaso/Groupe Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles