Connecte-toi avec nous

Finances

   |

Confédération des institutions financières d’Afrique de l’Ouest (CIF) : Un taux de réalisation établi à 91,12% du plan de travail

La 10ème assemblée générale de la confédération des institutions financières d’Afrique de l’Ouest (CIF)  tenue à Ouagadougou fait ressortir un bilan satisfaisant  au terme de l’année 2018. En effet, ses six réseaux membres comptaient 171 caisses de base affiliées, au 31 décembre 2018. Les caisses ont rendu les services financiers accessibles à 4 796 179 membres dans 794 points de vente. Elles ont mobilisé, en fin 2018, un encours d’épargne de l’ordre de 373 849 milliards F CFA. Quant au plan de travail, il a été jugé satisfaisant par le président de conseil d’administration de la CIF, Moustapha Niang, avec un taux de réalisation établi à 91,12%. Il précise par ailleurs, «Au cours de 2018, la situation socioéconomique de la sous-région et partant du pays siège de la confédération était caractérisée par un contexte sécuritaire délétère. Mais dans cet environnement, les réseaux membres de la CIF ont fait preuve d’expérience et d’adaptation pour poursuivre résolument leurs objectifs individuel et collectif permettant l’évolution des indicateurs en 2018».

En outre d’énormes défis restent à relever. Selon Moustapha Niang, le secteur de la micro finance de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) a connu en 2018, un taux d’accroissement des épargnes de 13,2% et de l’encours des crédits de 18,2% contre des taux respectifs de 3% et 8,13% pour le réseau CIF. Des données, qui selon toujours le PCA, montrent à suffisance que les caisses de micro finance ne sont pas dans le rythme de la croissance de l’épargne et du crédit dans l’espace UMOA».

Egalement, la CIF est entrée dans une phase cruciale du processus de remplacement de son Système d’information et de gestion(SIG) en Aout dernier. Et M. Niang a donc convié tous les acteurs à travailler avec plus de professionnalisme pour la réussite de ce projet, pour l’avenir du réseau.

La CIF, aujourd’hui, est un regroupement régional de coopératives financières, fondé sur la solidarité de six grandes fédérations nationales de coopératives d’épargne et de Crédit dans cinq pays de la zone Union Économique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina (FCPB) ; la Faîtière des Caisses d’Épargne et de Crédit Agricole Mutuel du Bénin (FECECAM-BENIN) ; la Faîtière des Unités Coopératives d’Épargne et de Crédit du Togo (FUCEC-TOGO) ;  l’Union des Caisses Mutuelles d’Épargne et de Crédit du Mali (KAFO JIGINEW) ;  le Réseau des Caisses d’Épargne et de crédit du Mali (NYESIGISO) ; l’Union des Mutuelles du Partenariat pour la Mobilisation de l’Épargne et le Crédit Au Sénégal (UM-PAMECAS).

Hervé Kakou (Collaborateur)

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire
 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles