Connecte-toi avec nous

Tic & Telecoms

   |

Commission de l’Informatique et des Libertés(CIL) : Une journée consacrée à « la protection des données personnelles en période de Covid-19 »

Depuis 2007, les autorités de protection des données personnelles et de la vie privée à travers le monde célèbre le 28 janvier de chaque année la Journée Internationale de Protection des données personnelles. Pour respecter cette tradition, le Burkina Faso à travers la CIL, commémore l’évènement grâce à des journées portes ouvertes dont le top départ a été lancé le 25 janvier 2021 dans l’enceinte de l’institution.

Les journées portes ouvertes selon la Présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo/Bonané est une occasion d’insister sur une prise de conscience par tous les burkinabè, de l’importance du respect des principes fondamentaux en matière de protection des données personnelles et de la vie privée.

A en croire la première responsable de l’institution, ces journées portes ouvertes vise à mettre en exergue l’impact de l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication sur les comportements des utilisateurs au quotidien, sur leur vie privée et à interpeller des comportements responsables et à un usage modéré.

La Présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo/Bonané

Par ailleurs, il s’agit de susciter au niveau de tous les acteurs, qu’ils soient étatiques et non étatiques, une appropriation des droits des personnes en matière de traitement de leurs données. A savoir, attirer leur attention sur le caractère impérieux de promouvoir et de renforcer la culture de la protection des données personnelles et de la vie privée dans notre environnement.

Le Ministre en charge de l’Education Nationale, Pr. Stanislas Ouaro

Pour le Ministre de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Stanislas Ouaro, le contexte de la Covid-19 est venue accéléré l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour soit des réunions à travers des plateformes comme Zoom, ou soit pour apprendre dans le domaine éducatif. Ce qui appelle à des réflexions autour de la question de la gestion des données personnelles. En tous cas au ministère de l’éducation nationale a-t-il confié, nous souhaitons travailler à intégrer l’éducation numérique dans les curricula de formation. De sorte que les élèves qui sont les plus grands consommateurs des réseaux sociaux puissent être éduquer au numérique afin de les permettre de se protéger contre la cyber escroquerie, la cybercriminalité. Il y a eu des cas malheureux d’assassinat d’élèves burkinabè à travers ces réseaux. Il y a lieu de valider très vite les modules de formation intégrant la protection des données personnelles. Il est même envisagé une radio et une télé éducative en guise de perspectives à ce sujet a-t-il- souligné.

La présidente de la CIL a saison l’occasion pour rappeler aux organismes publics et aux entreprises privées, l’importance de protéger les données personnelles stockées dans leurs bases, à travers l’adoption de mesures de sécurité appropriées.

La cérémonie a pris fin par une visite des stands d’expositions sur les outils de protections de données.

Les journées portes ouvertes de la CIL sont coparrainées par le Ministre de la Sécurité Ousséni Compaoré et le Ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Stanislas Ouaro.

Balguissa Sawadogo

Eocdufaso.Com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles