Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Commerce et Industrie : Rencontre avec Emmanuel Yoda sur les enjeux de la conteneurisation au Burkina

Les Journées Nationales de la Logistique sont effectives depuis le 06 juillet 2015 à Ouagadougou. Portant sur le thème majeur de la conteneurisation, le Président du comité d’organisation M. Emmanuel Yoda, Directeur des Infrastructures de la Chambre du Commerce et l’Industrie/ BF résume les grands points de cette rencontre internationales dans l’entretien qui suit.

Ecodufaso.com : Quel est le niveau d’adhésion des opérateurs économiques au concept de la conteneurisation ?

Emmanuel Yoda : Les démarches que nous avons faites et les rencontres que nous avons eues nous ont permis de mettre en évidence tous ce qui les empêche d’aller à la conteneurisation, ou bien ce qui rend difficile leurs adhésions. Ils se plaignent notamment des coûts qui sont élevés et aussi de certains délais. Alors c’est tout l’intérêt des JNL. Et cette année, le thème évoque la contribution des acteurs. Cela signifie que comme nous avons identifié toutes les difficultés, nous allons maintenant demander à chaque acteur de faire des concessions. Par exemple nous demandons aux armateurs de faire en sorte que la mise à disposition des conteneurs soit plus facilitée. Que les tarifs des cautions soient rabaissés. Au gestionnaires des terminaux à conteneur de baisser les coûts de la manutention et d’alléger les délais. Nous demandons aussi aux opérateurs économiques d’être plus professionnels, notamment en regroupant les trafics, en acheminant les documents relatifs au dédouanement des marchandises en temps réels pour permettre d’accélérer la procédure du dédouanement et donc de pouvoir finalement gagner en temps et en argent. Les opérateurs économiques ne peuvent pas y aller maintenant, c’est pourquoi il faut prendre toutes les dispositions pour que les conditions soient assouplies par tous les acteurs de la chaîne. C’est ça l’intérêt de notre démarche aujourd’hui. Nous souhaitons obtenir des résultats probants que nous allons présenter pour les attirer.

Ecodufaso.com : Quels sont tarifs de la conteneurisation ici au Burkina Faso?

EY : Cela varie entre 1 millions cinq cent et 1 millions neuf cent. Mais ça dépend des corridors. Les tarifs ne peuvent pas être pareils que vous passez par Lomé ou par Téma c’est différent. Enfin la tarification dépend de la possibilité pour le transporteur de pouvoir repartir avec un conteneur chargé ou vide. Je vous remercie

Balguissa Sawadogo
Ecodufaso.com/ Group Ecodafrik

Annonce publicitaire
Lecture en continue
Commentez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles