Connecte-toi avec nous

Développement

   |

Commerce au Burkina: désormais une liste de quatre produits soumis à autorisation spéciale d’importation

 

Le gouvernement burkinabè a adopté, le mercredi 12 septembre 2018, en conseil des ministres, un décret portant fixation de la liste des produits soumis à autorisation spéciale dimportation et dexportation. La liste comprend quatre produits.

Désormais quatre produits sont soumis à autorisation spéciale d’importation et d’exportation au Burkina Faso. Le décret a été adopté en conseil des ministres, en sa séance du mercredi 12 septembre 2018. Le ministre en charge de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou s’est exprimé sur le sujet à l’issue de la réunion gouvernementale.

Il a précisé que dorénavant, sont pris en compte dans ces autorisations spéciales d’importation et d’exportation, les huiles alimentaires, les oignons, la pomme de terre et les semences végétales. Aux dires de M. Dandjinou, il s’agit d’une ancienne liste réactualisée en tenant compte des préoccupations de certains acteurs.

Depuis un certain temps, les plaintes sont récurrentes au sein des certains industriels, notamment ceux des huileries qui dénoncent une concurrence déloyale.

Le lundi 10 septembre 2018, ces professionnels des huiles ont rencontré (à nouveau) le Premier ministre Paul Kaba Thiéba pour lui exposer leurs préoccupations relatives à la mévente de leur produit.

Le lendemain, mardi 11 septembre, la problématique de la mévente de l’huile alimentaire produite localement au Burkina Faso était au centre d’une rencontre tripartite, regroupant à Ouagadougou, le gouvernement, les producteurs et importateurs d’huiles.

 

Alfred KANON

ecodufaso.com / ecodafrik.com

 

 

Légendes photos

Les huiles alimentaires font partie désormais des quatre produits soumis à autorisation spéciale dimportation et dexportation

Annonce publicitaire
Lecture en continue
 

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles